1. / Blogs
  2. / Emma sur le web

Emma sur le web

Emma sur le web

La hotte du Père Noël est sur mon canapé !

Rédigé le 27/11/2012 / 0

De mon lit ou de votre canapé, impossible d’en témoigner, mais les proches, les magazines et les pubs télé le rappellent régulièrement : Noël approche. Réclame pour la dernière poupée capable de faire caca, décors de rues pour faire rêver en temps de crise, prospectus de présentation des produits festifs vendus en supermarchés…

Or qui dit Noël dit cadeau. Si vous lisez ces lignes, c’est sans doute que vous ne croyez plus au père Noël, donc je peux y aller : Le but de ce post est d’éviter de décevoir ceux qui dans votre entourage y croient encore, mais aussi de profiter de votre alitement pour faire des cadeaux exceptionnels.

Il y a d’abord les cadeaux faits à la main : écharpes ou pull en tricot (selon votre niveau), poème ou porte-clef en scoubidou (selon vos goûts)… Il y a aussi les commandes de cadeaux tels qu’ils apparaissent sur la lettre au Père Noël : aujourd’hui, vous pouvez quasiment tout commander à distance, du moindre vêtement au jouet le plus sophistiqué. Vous paierez éventuellement des frais de port, mais quel service rendu ! Vous pouvez même demander à ce que la commande arrive chez vous déjà emballée dans du papier cadeau !

Et puis il y a les cadeaux achetés en ligne, mais personnalisés : mes préférés. Ceux pour lesquels il faut bosser un peu, se creuser la tête en pensant à celui qui ouvrira son paquet.

Saviez-vous, par exemple, que vous pouvez faire une planche de timbre à l’image de ce que vous souhaitez ? Une photo des enfants, de la maison, un animal domestique, un dessin… Voilà un cadeau pas cher et très personnel !

Dans le genre, j’aime aussi le calendrier mural assorti de photos de familles, pour les parents, grands-parents, beaux-parents.
Pour les petits et pour les grands, vous pouvez également opter pour le livre personnalisé. C’est génial : vous choisissez un scénario puis, en fonction de la personne à qui vous le destinez, à vous de remplir un questionnaire (son nom, celui de son conjoint, son numéro de sécu, lieu de vacances, plat préféré, blague favorite, etc.) qui alimentera ensuite le roman (ou conte pour enfant) pour que la personne choisie en devienne l’héroïne. J’ai déjà fait ce cadeau : succès garanti !

Dans le genre « cadeau personnalisé », il y en a pour tous les budgets : mugs, plateaux, boîtes ou tablettes de chocolat, bijoux gravés

Les liens indiqués ici ne sont que des exemples, je vous laisse fouiner sur la toile, mais un seul conseil : ne tardez pas. Il reste un petit mois avant le grand soir, c’est court… D’ailleurs, je m’y mets ! Regardez bien sur les sites, ils vous signalent généralement s’ils peuvent vous garantir une livraison pour Noël.

Bon shopping !

Amis allongés, on ne perd pas le rythme !

Rédigé le 22/11/2012 / 0

C'était une promesse faite il y a quelques semaines, et en vue des festivités de fin d'année et des bonnes résolutions à suivre, cela pourra peut-être vous rendre service : une vidéo d'exercices pour personnes alitées !

Alors les mouvements présentés ici sont adaptés à mon cas, j'en ai parlé à mon médecin. Pour éviter tout impair, discutez avec le vôtre avant d'enfiler votre tenue de sport horizontal.

Et merci à notre cher coach sportif, Nordine Attab, pour m'avoir conseillé ces exercices. C'est bon pour le corps et aussi pour le moral !

Opération : rangement

Rédigé le 19/11/2012 / 3

On a toujours mieux à faire que les tâches pénibles… Vous savez, ces petits trucs qu’on laisse s’accumuler par flemme de se lancer : faire le tri dans les papiers, ranger correctement tel tiroir ou telle armoire, faire du vide dans un débarras ou à la cave… Bon, certes, certains cumulent et sont passés pro en l’art de la procrastination !


Chez moi, par exemple, je notais sans rien y faire une accumulation de pièces de 1, 2 et 5 centimes… Quelques jaunes aussi, mais surtout des pièces en acier cuivré. Manifestement, quelqu’un habite ici et ne dispose pas d’un porte-monnaie… Il préfère donc laisser la petite monnaie sur place que de s’alourdir les poches. Je voyais donc une boîte se remplir inexorablement jusqu’à ces derniers jours. Puisque je suis ces temps-ci en quête d’occupations, et après être passée à la banque récupérer des sacs spéciaux (les banques n’ayant plus de guichet, on ne peut plus trouver les fameux rouleaux de tri sauf à la banque postale), j’ai fait mes comptes… Allongée bien sûr !
Après environ 1h30 de tri, me voilà riche de 50 euros 72 ! Il n’y a qu’à déposer les sachets à la banque, et la somme sera directement versée sur mon compte…

En plus du temps intelligemment occupé, pas mal comme petit pécule avant de se lancer dans les courses de Noël !

 

Coupable !

Rédigé le 15/11/2012 / 4

Vous pouvez sûrement l’imaginer, c’est un bouleversement de se retrouver arrêtée et alitée du jour au lendemain : privée de travail, d’allers-retours et de courses. Interdite d’expos, de shopping et de promenades. La liste est longue… En somme, tout ce qui composait jusqu’ici mon quotidien est mis entre parenthèses, et dans le même temps, me voilà face à un boulevard de temps à meubler, seule à la maison.
Puisque l’on m’avait prévenue de mon alitement, j’avais tout de même anticipé un tas d’activités, histoire de mettre cette période à profit : réviser mon anglais, reprendre la guitare, m’essayer au tricot, écrire sur des thèmes qui me tiennent à cœur. Bilan, un mois et demi après ma mise à l’horizontal : rien à signaler. Zéro. Pas un chantier n’a été ouvert… Et je culpabilise.
Je culpabilise encore quand mon entourage me demande, par simple curiosité, comment j’occupe mes journées et que je m’entends chercher la réponse : Lecture de romans, journaux et magazines, courses en ligne, visite, sieste, courses en ligne, coup de fil, divagations… Et réception des courses en ligne ! Voilà donc ma réponse, alors que je vois le reste du monde courir après le temps.

Parfois, j’ai le sentiment de m’infliger une double peine : en plus de l’isolement physique, ne serais-je pas en train de me mettre toute seule en situation d’échec personnel vis-à-vis des projets que j’avais en tête ? Certes, je ne peux plus être moteur comme je l’ai été (je sais que cela reviendra), mais alors pourquoi est-ce que je n’arrive pas à inventer une nouvelle manière - même temporaire - de m’accomplir ?

Et puis à force de me pencher sur cette question, j’en ai eu marre. Trop d’introspection tue l’évidence. Marre de culpabiliser !

Ma première résolution a donc été de cesser toute culpabilité. Je ne vais pas me flageller pour une situation que je n’ai pas choisie.
Ma deuxième résolution a été de lister et de mettre à mon agenda toutes les choses à faire : rédiger ceci, contacter untel, envoyer un courrier, etc. Ainsi, au bout de la journée, j’ai le sentiment d’avoir réalisé certaines choses.
Troisième et dernière résolution, sans doute la plus importante : assumer et revendiquer que j’ai une activité principale, ces mois-ci, même si je n’en suis pas consciente 24 heures par jour : je couve !

 

Alité(e), on peut se faire aider !

Rédigé le 12/11/2012 / 2

Voilà un bon tuyau, qui ne vaut pas seulement pour les futures mamans alitées, mais dans bien des situations de la vie : adoption, soins ou traitement médical d’un enfant ou d’un parent, décès, famille nombreuse, divorce ou séparation et bien sûr grossesse pathologique. Si vous êtes allocataires de la caisse d’allocations familiales (CAF), vous pouvez bénéficier d’une aide à domicile. Une partie des coûts sera prise en charge par votre CAF, en fonction de vos revenus.
Pour tout renseignement, contactez votre CAF (ici, celle de l’Ain par exemple) : elle vous transmettra les coordonnées des associations avec lesquelles elle intervient.

Bonne journée à tous !

 

Allongée et connectée !

Rédigé le 06/11/2012 / 2

C’est incroyable ce que l’on peut continuer à faire, même depuis son lit !

Saviez-vous, par exemple, que l’on peut envoyer une lettre, simplement avec une connexion Internet et une carte bancaire ? Vous pouvez télécharger un courrier ou le rédiger en ligne, en noir ou en couleurs… Et à partir de 0,99 euros, le tout est daté du jour et expédié ! Décidément, la Poste a pensé aux personnes alitées en proposant également la possibilité d’envoyer un recommandé sans bouger de son canapé.

En fonction du lieu où vous habitez, vous pouvez aussi faire venir à vous un coiffeur, des repas, des vêtements, une maquilleuse et même les croissants ! Cela pourrait inspirer les flemmards du dimanche matin, alités ou non…

Toutes les enseignes de grande distribution ou presque proposent aujourd’hui des services en ligne : vous faites vos courses depuis votre écran et vous êtes livrés sous quelques jours. Pour trouver les adresses qui vous conviennent en fonction de votre lieu de vie, je vous laisse chercher sur un moteur de recherche.

Et pour toutes les choses dont je n’ai pas parlé ici et que vous souhaitez peut-être voir débarquer chez vous, depuis n’importe où dans le monde, il y a aussi un site en anglais. Vous y passez une annonce, et une mule (généralement un expatrié ou un voyageur) vous apportera peut-être, à domicile, votre requête ! D’ailleurs, ma boîte à bonbons se vide, et ça me fait penser aux « m&m’s beurre de cacahuète », testés aux Etats-Unis et jamais oubliés depuis… Mmmm...

Bref, de la demande insolite aux courriers très quotidiens, ces sites présentent l’avantage de vous laisser 100% autonome : bonheur ! Sans compter le gain de temps : je crois que je vais garder ces bonnes habitudes une fois debout… Et vous, ça vous tente ?

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24