1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé
  3. / Accidents de sport

Qu'est-ce qu'une rupture du ligament croisé ?

Football, volley, ski ou encore tennis : ces sports dits "sports à pivot" sollicitent particulièrement le genou. La pratique de ces sports entraîne des mouvements répétés de rotation qui ont pour effet de fragiliser l'articulation et peuvent provoquer la rupture du ligament croisé en cas de choc latéral ou de torsion importante.

Rédigé le , mis à jour le

Entretien avec le Dr Guy Bellier, chirurgien orthopédiste

Anatomie du genou 

Le genou est une articulation complexe qui rassemble l'os de la cuisse, le fémur, aux autres os de la jambe : le tibia et le péroné. Puis, un autre petit os vient s'ajouter : la rotule.

Les surfaces osseuses qui participent à l'articulation du genou sont revêtues d'un cartilage qui permet de donner des mouvements articulaires fluides.

Mais le genou possède une particularité : ses surfaces articulaires ne s'articulent pas aussi bien que les autres articulations du corps, car la forme des surfaces n'est pas complémentaire.

Le bas du fémur est arrondi tandis que le haut du tibia est presque plat. C'est pour cette raison qu'il y a une sorte de coussinet : le ménisque, qui va combler ce vide. Il est constitué à 90% d'eau, ce qui permet d'amortir les chocs.

Les différents os de cette articulation ont besoin d'être maintenus. C'est le rôle de ce que l'on appelle les ligaments, ce réseau d'attaches fibreuses. Il y en a deux dans l'échancrure du fémur, on les appelle les ligaments croisés antérieurs et postérieurs, et deux sur les côtés, les ligaments latéraux. La rotule, quant à elle, est maintenue en haut par le tendon du muscle de la cuisse, et en bas par le ligament rotulien.

VOIR AUSSI

La rupture des ligaments croisés

Les ligaments croisés relient le fémur et le tibia. Une structure de 7 millimètres de diamètre qui a pour objectif d'empêcher un déplacement du tibia vers l'avant par rapport au fémur. Et, c'est lorsque le genou subit une violente torsion que la rupture des ligaments croisés se produit. Une douleur aiguë survient alors. Le blessé peut ressentir une certaine instabilité en cherchant à se mettre debout. Le genou gonfle dans les heures qui suivent la rupture.

VOIR AUSSI

Traitement : chirurgie ou rééducation ?

Un ligament croisé rompu ne cicatrise pas naturellement. Il faut, dans un premier temps, attendre le dégonflement du genou avant d'envisager une intervention chirurgicale. Les sportifs de haut niveau y ont recours en raison de leur calendrier professionnel. La chirurgie leur permet donc de retrouver la stabilité de leur genou le plus rapidement possible.

Quant aux sportifs amateurs, un traitement par rééducation peut suffire. Il est également prescrit lorsque le blessé ne souffre pas de laxité.

Néanmoins, en cas de lésions associées, il faut réagir le plus rapidement possible et la chirurgie s'impose.

Quelque soit le cas de figure, une rupture des ligaments croisés doit être traitée, car à terme, si elle n'est pas soignée correctement, elle peut déboucher sur de l'arthrose.

VOIR AUSSI

 

 

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24