Mis à jour le 19 avril 2014 à 14h00
Newsletter | Mon compte
Actualités

Nous manquons tous de vitamine D

Par Cécile Guéry-Riquier et la rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 1 février 2012, mis à jour le 29 janvier 2014

Nos grands-parents avaient pour habitude de consommer régulièrement en hiver de l'huile de foie de morue et... ils avaient bien raison ! C'était leur manière à eux de prendre une bonne dose de vitamine D. Mais aujourd'hui, à moins d'une alimentation riche en poissons gras, les populations européennes et américaines manquent de cette précieuse vitamine.

Nous manquons tous de vitamine D

Nous manquons tous de vitamine D - Reportage diffusé le 30 janvier 2012.

En Angleterre, un nourrisson de quatre mois est mort des conséquences de son rachitisme. Le rachitisme est un manque pathologique de vitamine D, qui peut entrainer une fragilité osseuse. De nombreux enfants en souffraient avant la Seconde Guerre mondiale. Face aux nombreuses fractures du bébé anglais, la police avait d’abord pensé à un cas de maltraitance, mais les examens médicaux ont révélé que l'enfant souffrait d'une carence importante en vitamine D. Sa mère aussi était très carencée, et n'avait pas pu, en l'allaitant, lui apporter la quantité de vitamine nécessaire. Selon le New Scientist, les cas de rachitisme sont en hausse en Grande-Bretagne : 147 enfants en 1997, 762 en 2010.

Ce cas fait ressurgir un problème de santé publique de plus en plus remarqué par le monde médical : l'insuffisance, voire la carence en vitamine D, des populations vivant au nord du 40ème parallèle. Soit, par exemple, l'Europe du Nord, la Canada, les Etats-Unis...

Manque de soleil et carence en vitamine D

Afficher Le manque de soleil responsable du déficit en vitamine D
Le manque de soleil responsable du déficit en vitamine D

En cause : le manque d'ensoleillement de nos contrées, nos habitudes de plus en plus sédentaires qui nous poussent à moins sortir, et notre (bonne) habitude à nous badigeonner de crème solaire quand le soleil montre le bout de son nez.

Car c'est grâce aux rayons UV B du soleil que notre corps fabrique plus de 80 % de nos besoins en vitamine D. Il s'agit plus exactement d'une hormone, qui après deux transformations successives au niveau du foie et du rein, va favoriser la bonne assimilation digestive du calcium et du phosphate, et donc nous permettre de fortifier nos os (1).

Les peaux foncées vivant dans les pays du Nord sont particulièrement exposées car leur peau a besoin de plus de soleil que les peaux claires pour synthétiser la même quantité de vitamine D. La peau des personnes âgées aussi.

"Il n'y a pas d'étude précise sur les insuffisances en vitamine D de la population générale, mais à chaque fois que l'on fait faire des dosages lors d'une étude, tous les participants montrent au moins une insuffisance, voir une carence", explique le Dr Marie Courbebaisse, néphrologue à l'Hôpital européen Georges-pompidou, à Paris.

Nous trouvons aussi de la vitamine D dans notre alimentation, en particulier dans les poissons gras comme la sardine, le saumon ou le hareng. Mais pas suffisamment pour pallier notre manque. Pas question non plus de faire des séances dans des cabines UV ou de faire bronzette sans crème solaire pour rebooster notre taux de vitamine D, le risque de cancer de la peau est trop important.

Alors quelle est la solution ?

Tout simplement prendre des compléments alimentaires de vitamine D, appelés aussi "UV Dose". Ils peuvent se présenter sous forme d'ampoules, ou de gouttes. La délivrance se fait sur ordonnance, et la posologie est évalué par votre médecin, qui aura vérifié au préalable votre taux de vitamine D par une prise de sang.

Aujourd'hui, la supplémentation en vitamine D est seulement conseillée aux enfants de moins de 3 ans, aux femmes enceintes et qui allaitent, et aux personnes âgées.

De nouvelles études commencent cependant à démontrer qu'un bon taux de vitamine D ne permet pas seulement d'avoir des os solides. Elle aurait aussi une influence sur les autres tissus du corps humain, comme les muscles, les neurones, le cœur... et protégerait ainsi des maladies cardio-vasculaires, du diabète, des infections, et même du cancer.

Une supplémentation en vitamine D pourrait donc être proposée à une base de population plus large dans les années à venir. La prise d'une seule ampoule (d'un coût moyen de deux euros) à chaque changement de saison pourrait, selon certains chercheurs, offrir de réels bénéfices en terme de prévention. La petite ampoule de vitamine D deviendra-t-elle notre futur geste santé ?

---

(1) Si une supplémentation en vitamine D est fréquemment prescrite dans les cas d'ostéoporose, l'intérêt de ce traitement a récemment été réévalué à la baisse pour les personnes les plus âgées. Une étude publiée en octobre 2013 dans la revue The Lancet démontre en effet qu'au delà d'un certain âge, la vitamine D ne contribue plus significativement à la régénération du squelette.

 

VOIR AUSSI


Nous manquons tous de vitamine D

Nous manquons tous de vitamine D

Nous manquons tous de vitamine D

Nous manquons tous de vitamine D

Nous manquons tous de vitamine D

Mots clés


Vos commentaires
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@banaemba : c'est la même chose.
Citer
banaemba
Quelle différence faites-vous entre déficience et carence en vitamine D ? A l'avance merci
Citer
zizoub
Zizoub découverte, chez mon fils (45) ans, d'une carence sévère en vitamine D, traitée par ampoule et gouttes de vitamine D...miracle, son psoriasis très étendu et invalidant a disparu, peut-être provisoirement mais toujours bon à prendre. Y a t-il d'autres cas semblables?
Citer
cachou87
depuis un an, après un diagnostic de carence en vitamine D et de fréquentes douleurs articulaires, mon médecin m'a prescrit des XX et principalement en hiver ou en début d'automne. Je pense moi aussi que cela ne peut me faire que du bien et surtout à partir de mon âge (52 ans) ; mieux vaut prévenir que guérir !
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@christiloo : la quantité de vitamine D dans les gélules d'huile de foie de morue est trop faible pour espérer un résultat probant. De plus, il faut évaluer le niveau de vitamine D avant de traiter pour déterminer la dose à donner (ordonnance d'ampoule de vitamine D).
Citer
christiloo
Des études récentes nous font savoir que les apports de vitamines D recommandé en cas de déficit sont insuffisants. Depuis peu, je consomme de l'huile de foie de morue (en gélule), j'aimerais bien savoir quelle quantité je dois prendre pour espérer des effets bénéfiques réels. Merci d'avance
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@jipette66 : demandez à votre médecin de faire doser votre vitamine D et de vous supplémenter si besoin.
Citer
jipette66
mais comment faire si on a un cancer de la peau et qu'on a interdiction total de s'exposer au soleil?!...
Citer
jacque-linette
cela fait 3 ans que mon médecin me donne une ampoule de vitD apres une prise de sang il s est averré que j étais en deficit j ai 62 ans et des problemes de dos cela ne peut qu etre bénéfique , mes enfants quand ils étaient petits en prenaient régulierement avant l hiver cela les protégeait malheureusement les médecins n en prescrivent plus, c est dommage je vois dans votre commentaire que l on va remedier a cela se serait tres bien et cela ne coute rien a peine 2 euros
Citer
tiloun
dernièrement mon médecin a marqué un vif intérêt pour la vitamine D suite à ma demande de recherche du taux, ce que j'ai fait (la secrétaire du laboratoire a dit 'la vitamine D, tout le monde en manque'), le résultat était juste en dessous de la moyenne, et depuis le médecin me fait prendre une dose buvable tous les 3 mois.
Citer
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

Inscrivez-vous à la newsletter
Mon email

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).