Fermer [X]
En poursuivant votre navigation, vous acceptez l’utilisation de cookies pour vous proposer des services et des offres adaptés à vos centres d’intérêts et mesurer la fréquentation de nos services. Vous pouvez néanmoins refuser l'utilisation des cookies, en cliquant ici
Mis à jour le 1 mars 2015 à 11h56
Mon compte

  >     >  La vésicule biliaire et ses calculs

La vésicule biliaire et ses calculs

Par La rédaction d'Allodocteurs.fr
rédigé le 4 février 2010, mis à jour le 25 février 2015

Si vous avez plus de 50 ans, vous avez une chance sur quatre d'avoir un ou plusieurs calculs dans votre vésicule biliaire, mais vous n'en saurez sans doute jamais rien puisque la plupart d'entre eux ne provoquent aucun symptôme. Pancréas et vésicule biliaire, comment fonctionnent ces organes ? Qu'est-ce qu'une pancréatite ?

Sommaire

 

Qu'est-ce que la vésicule biliaire ?


Benoît Thevenet décrit la vésicule biliaire.

Près de 80.000 personnes se font enlever la vésicule biliaire chaque année. Son rôle est parfois mal connu mais il s'avère pourtant indispensable à notre digestion. Quand la vésicule biliaire dysfonctionne, elle peut être source de douleurs intenses, de nausées, de vomissements. Derrière ces symptômes peuvent se cacher des calculs biliaires, de petits cailloux responsables de coliques particulièrement désagréables. Le problème est courant puisque le risque de développer des calculs biliaires augmente avec l'âge pour atteindre près de 60% après 80 ans.

La vésicule biliaire est une petite poche sous le foie. Sa forme rappelle celle d'une poire. Différents canaux lui permettent d'être liée d'une part au foie et d'autre part au pancréas et au duodénum, la première partie de l'intestin grêle. Son rôle est de stocker la bile. La bile est produite dans le foie. Il s'agit d'un liquide jaune verdâtre au goût amer, il contient notamment des sels biliaires ainsi que de la bilirubine, un pigment qui résulte de la dégradation de l'hémoglobine. Une fois produite, la bile est stockée dans la vésicule.

Au cours de la digestion, quand le bol alimentaire est riche en graisse, la vésicule se contracte pour libérer la bile. Ce liquide circule alors dans le canal cholédoque, qui le déverse dans l'intestin grêle au niveau du duodénum. La bile va alors jouer un rôle indispensable à la digestion des graisses. Elle permet aussi l'élimination de certains médicaments et aide le foie à débarrasser le corps des toxines.

La vésicule biliaire rend de nombreux services mais elle n'est pas à l'abri de différents maux : infection, formation de calculs ou encore rétention de la bile. Ce liquide peut se cristalliser et former de petits cailloux. Quand ils sont petits, ces calculs ralentissent l'écoulement de la bile qui finit par stagner et former une sorte de boue : c'est ce qu'on appelle le sludge. Quand ils sont plus gros, ils peuvent obstruer totalement le passage ce qui peut être très douloureux et devenir un cas d'urgence.


Comment identifier l'origine des douleurs ?


L'écho-endoscopie permet d'étudier avec précision le contenu et la paroi de la vésicule.

Pour mettre en évidence les maladies de la vésicule biliaire, comme la présence de calculs, l'échographie abdominale est l'examen de première intention. Un examen simple et rapide qui permet dans plus de 90% des cas d'identifier les calculs vésiculaires.

Et quand l'échographie ne permet pas d'identifier l'origine d'une douleur située un peu au-dessus de l'estomac, un autre examen peut permettre d'étudier de plus près la vésicule et le pancréas : il s'agit de l'écho-endoscopie. Cet examen est réalisé sous anesthésie générale.

L'écho-endoscopie permet d'explorer l'intérieur d'un organe creux et de se diriger avec précision à l'intérieur de cet organe. L'écho-endoscopie dure environ vingt minutes. Le patient ne ressent aucune douleur et peut rentrer chez lui après l'examen.


Quand la vésicule doit être retirée


Attention, images d'intervention chirurgicale : la vésicule biliaire est petit à petit séparée du foie.

Des calculs peuvent être présents dans la vésicule biliaire pendant des années sans aucun symptôme. Mais lorsque les calculs présents dans la vésicule biliaire deviennent trop douloureux et qu'ils menacent le pancréas, l'ablation de la vésicule biliaire est nécessaire. C'est ce qu'on appelle une cholécystectomie, une intervention très courante.

Le plus souvent la vésicule est retirée par coelioscopie. La coelioscopie est une technique qui présente plusieurs avantages : un rétablissement rapide, peu de douleurs et une cicatrice minimale. Le chirurgien réalise alors plusieurs incisions dans l'abdomen du patient pour introduire les instruments nécessaires à l'ablation. Grâce à un robot, il est désormais possible de réaliser l'intervention par un orifice unique caché dans le nombril.

Les suites post-opératoires sont rares comme le confirme le Dr Axèle Champault, chirurgien digestif : "Après l'ablation de la vésicule biliaire, on peut avoir un peu de diarrhées transitoires. Cela est assez fréquent mais ce n'est pas obligatoire. L'ablation de la vésicule biliaire n'a aucune conséquence sur la digestion, sur l'absorption. On vit très bien sans vésicule, la vésicule étant un organe de stockage. Le corps va donc s'adapter à l'absence de vésicule sans aucun problème".

L'ablation de la vésicule biliaire peut avoir lieu en ambulatoire, c'est-à-dire en sortant le jour de l'intervention. Mais quand les patients vivent seuls, ils sont hospitalisés une nuit.


En savoir plus sur la vésicule biliaire


Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/Réponses :

Ailleurs sur le web






Mots clés


Vos commentaires
Page : 1  2  3  4 
MARTMEL
Bonjour, Je suis médecin hépato-gastroentérologue et j'ai eu l'occasion de voir une de vos émissions que j'apprécie beaucoup.Il s'agit de l'émission sur la lithiase biliaire. Je ne suis pas d'accord avec la chirurgienne digestive qui a infirmé l'existence de facteurs génétiques dans la genèse de la lithiase biliaire . Il existe de multiples maladies génétiques affectant le transport des acides biliaires et dont la conséquence est la formation de calculs biliaires vésiculaires et/ou intra-hépatiques. La forme la plus décrite est la mutation du gène ABCB4 codant pour la protéine MDR3.Voici quelques articles sur le sujet: http://sante.lefigaro.fr/actualite/2012/03/07/17726-lithiase-biliaire-piste-genetique http://www.sciencedirect.com/science/article/pii/S1957255714708387 http://ac.els-cdn.com/S0399832004949950/1-s2.0-S0399832004949950-main.pdf?_tid=d2d6a7c6-b885-11e4-8bef-00000aab0f26&acdnat=1424384743_6d9be499800fabe5c4c51195ad51f468 En vous souhaitant une bonne lecture. Dr K.MARTIN-MELIANI. Hépato-gastroentérologue Antibes
Citer
arnaudbzh
Bonjour, allez-vous parler du protocole assez populaire du Dr Clark, pour nettoyer et expulser les calculs de la vésicule biliaire ? Le protocole est assez strict, mais permet de sortir quasiment 100 calculs à chaque fois. Le sulfate de magnésium est utilisé pour dilater les canaux, la pression de bile est donnée par une bonne dose d'huile d'olive. Merci
Citer
namoureux
Bonjour,
Si il y a de grosses douleurs il devrait l enlever je comprend pas . Moi j ai 23 ans je me la suis faite enlever ya 4 jours car grosses et douleur et au final calcul et vesicule infecter .
Bon courage
Citer
minniechini
Bonjour, mon père a fait une crise de pancréatite aigue le 19 decembre stade E, il a été hospitalisé pendant 10 jours, la cause était bien évidemment la vesicule biliaire, aujourd'hui 1 mois et demi aprés, mon père ne s'est pas encore fait enlevé sa vésicule biliaire et sous médicaments ( le médecin lui a dit de suivre un régime alimentaire le temps que le pancréas reprenne son activité normale ), je me demande si c'est normal de ne pas enlever la vésicule de suite ? Je vis loin, ils ne veulent pas me raconter tous les détails, quelqu'un peut m'expliquer svp ? Papa a perdu 10 kg depuis le drainage du pancréas, là il n'a pas d'appétit, il mange un petit peu. Merci. ( mon père a 58 ans, ne bois pas, ne fume pas, mai était un grand mangeur, pesait 98 pour 1m87, là il a perdu 10 kg depuis la crise qu'il a eu le 19 decembre 2014).
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@audbuq : parlez-en au moins avec votre généraliste pour évaluer plus précisément l'intensité des brûlures, éventuellement adapter le traitement et s'il l'estime nécessaire prévoir un rendez-vous avec le spécialiste, oui.
Citer
audbuq
Bonjour,
Je voulais avoir votre avis. J'ai un kyste situé a la tête du pancréas, et une vésicule biliaire boueuse. Je suis sous omeprazol pour me soulager des brûlures que je ressent. Cependant, la sensation de brûlure est plus intense depuis quelque mois. Pensez vous que je doive refaire un contrôle afin de m'assurer que tout est en ordre ?
Citer
leab62
Bonjour, celà fait plus de six mois que je ressentais ces douleurs inssuportaables, j'ai donc du passer une échographie, conclusion: j'ai plein de calculs de la vésicule plusieurs, petits calculs.. À l'âge de 14 ans seulement, je dois subir l'abblation de la vésicule billiaire...
Citer
Dr Tourmente - Allodocteurs.fr
Modérateur
@benk : non, l'atteinte du pancréas dans le diabète est liée à l'insuffisance des cellules de Langerhans à produire de l'insuline.
Citer
benk
benk a dit :
bonjour, j'ai 38 ans, cela fait 1 an que j'ai découvert des 3 calculs biliaires de 5 mm chacunet un kyste biliaire ou hepatique de 5 mm sur le lobe gauche du fois. maintenant je découvre que je suis diabétique,n'est il pas une obstruction de pancréas?

Citer
benk
bonjour, j'ai 38 ans, cela fait 1 an que j'ai découvert des 3 calculs biliaires de 5 mm chacun, maintenant je découvre que je suis diabétique,n'est il pas une obstruction de pancréas?
Citer
Page : 1  2  3  4 
Réagir à cet article

Pour réagir à cet article merci de vous identifier

S'abonner à la newsletter
Allodocteurs.fr

Liens non sponsorisés
Allodocteurs.fr : un site d’information médicale, sur lequel vous retrouverez toute votre santé en vidéo, expliquée par des docteurs en médecine et professionnels de santé.
Ce site respecte les principes de la charte HONcode. Site certifié en partenariat avec la Haute Autorité de Santé (HAS).