1. / Sexo
  2. / Contraception
  3. / Anneau contraceptif

Contraception : l'anneau vaginal alternative à la pilule ?

Pour les jeunes femmes qui n'ont pas de risque vasculaire et qui ne veulent pas subir la contrainte de prendre tous les jours leur pilule, il existe d'autres contraceptions hormonales comme l'anneau vaginal.

Rédigé le , mis à jour le

Contraception : l'anneau vaginal alternative à la pilule ?

Tube souple et transparent de 5 cm de diamètre, l'anneau vaginal contient des hormones oestro-progestatives. Celles-ci bloquent l'ovulation. La souplesse du tube permet d'en faire un 8 et de l'introduire facilement dans le vagin. Au bout de trois semaines, il faut le retirer pendant sept jours. Les règles surviennent alors. À la fin de cette semaine, un nouvel anneau est posé.

S'il est bien utilisé, l'efficacité de l'anneau est proche des 99%. Mais il faut respecter à la lettre la pose de trois semaines et l'arrêt de sept jours. Pas un jour de plus ou de moins ! La diffusion en continu évite les pics hormonaux et minimise les effets indésirables. Mais comme pour toute contraception hormonale, maux de tête, prise de poids, acné sont possibles.

L'anneau vaginal doit être prescrit par un médecin. Malgré son efficacité, il n'est pas remboursé par la Sécurité sociale. Son prix varie de 15 à 25 euros selon les pharmacies.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus