1. / Se soigner
  2. / Handicap
  3. / Handicap physique

Pour que les chiens guides aient leur droit d'entrée partout

VIDÉO - La loi est claire : refuser l'entrée d'un chien guide d'aveugle dans un supermarché ou un restaurant est illégal. Et le geste est encore trop fréquent, selon les associations qui lancent le 12 mars une campagne de sensibilisation contre les discriminations portées à l'égard de ces chiens et de leurs maîtres.

Rédigé le , mis à jour le

Pour que les chiens guides aient leur droit d'entrée partout
Pour que les chiens guides aient leur droit d'entrée partout

Piscines, transports, commerces... Des lieux du quotidien pour beaucoup, mais qui sont souvent difficilement accessibles pour les chiens guides d'aveugles. Plus d'un mal-voyant sur quatre accompagné d'un chien se voit régulièrement refuser l'accès à ces lieux. Le 12 mars, la Fédération Française des Associations de Chiens guides d'aveugles (FFCA) et l'Association des maîtres de chiens guides d'aveugles (ANMCGA) lancent une campagne d'informations, "Partout avec mon chien guide", pour sensibiliser sur les discriminations ordinaires.

Les associations font notamment passer leur message grâce à un film, réalisé par Olivier Treiner, César du meilleur court métrage en 2012. Sur un ton drôle et décalé, le spot dénonce l'absurdité du refus auquel font face les non-voyants et leur compagnon. "Le jour où on pourra ranger notre chien guide dans notre poche on vous le dira. Pour le moment merci de nous laisser entrer avec lui", conclut le court métrage.

 

"Partout avec mon chien guide", FFAC

 

Entrée obligatoire sous peine de sanction

"L'objectif de la campagne est de faire en sorte que tout le monde sache que l'accès des chiens guides, c'est obligatoire !" rappellent les associations. Un établissement qui refuse l'accès à un chien guide d'aveugle s'expose à 450 euros d'amende. Malgré la loi, ces lieux sont encore nombreux à y déroger. Selon les observations de la FFAC et de l'ANMCGA, 19% des chiens guides ont été refusés devant un hôpital, 11% chez le médecin et même 47% à la salle de sport...

Dans la foulée de cette campagne d'information, la FFAC réunira les principaux organisme professionnels (RATP, SNCF, Fédération de taxi, parcs de loisir…) pour un observatoire sur l'accessibilité des chiens guides. Le but : former les entreprises à ces difficultés quotidiennes et leur rappeler qu'il n'est pas normal pour un mal-voyant d'avoir à parlementer pour entrer n'importe où.

 

VOIR AUSSI :

 

Sponsorisé par Ligatus