1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Dengue

Bientôt un vaccin contre la dengue

Très attendu, le premier vaccin contre la dengue pourrait être commercialisé d'ici quelques mois. Celui-ci protégerait à plus de 80% contre cette infection tropicale transmise par les moustiques, pour laquelle il n'existe aujourd'hui aucun traitement spécifique.  

Rédigé le , mis à jour le

Bientôt un vaccin contre la dengue (reportage diffusé le 28 septembre 2015)

Le 27 juillet, les premiers résultats des essais cliniques d'un vaccin expérimental élaboré par le laboratoire Sanofi Pasteur ont été publiés dans la revue New England Journal of Medicine (NEJM). Le vaccin a permis d'éviter l'hospitalisation de 80,8% des enfants âgés de 9 ans et plus. Pour ceux plus jeunes (2 à 8 ans), l'efficacité moyenne a été de 56%. Les données publiées dans le NEJM correspondent à une période de suivi allant de trois à six ans, de trois essais cliniques, ayant porté sur respectivement 10.275, 20.869 et 4.002 participants

Le vaccin a également conféré une protection de 93,2% contre la forme la plus grave de la maladie (dengue hémorragique) dans le groupe d'âge de 9 à 16 ans et de 44,5% dans la seconde cohorte (2 à 8 ans), précisaient les auteurs de l'analyse. 

Pendant la troisième année, une augmentation inexpliquée des cas d'hospitalisation résultant de la dengue a été constatée chez les enfants de mois de 9 ans. Un phénomène à surveiller, selon les auteurs. Sanofi soulignait cependant dans un communiqué que "ce vaccin expérimental a le potentiel de réduire de manière importante le fardeau de la maladie dans les pays où cette infection est endémique".

Les résultats de cette étude "soutenue par Sanofi Pasteur" laisse ses dirigeants confiants ; 300 millions d'euros ont ainsi été investis dans la production de ce premier vaccin contre la dengue, avant même l'obtention des autorisations de mise sur le marché. Les premières vaccinations devraient avoir lieu dès le début de l'année 2016. Il s'agit là d'un arsenal supplémentaire dans la lutte contre la dengue, mais un arsenal contraignant, car la nécessité de faire plusieurs injections successives (trois injections sur une durée d'un an) risque de mettre un frein à une politique vaccinale efficace.

La dengue a progressé de manière importante depuis les années 1950, avec 50 millions de cas annuellement, dont 500.000 de dengue hémorragique, mortelle dans plus de 20% des cas, selon l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Initialement présente dans les zones tropicales et subtropicales du globe, la dengue, dont les symptômes sont similaires à ceux de la grippe, touche désormais l'Europe où les deux premiers cas autochtones ont été recensés en 2010. Il n'existe aucun traitement curatif contre la dengue. Le seul moyen d'éviter la maladie est de se protéger des moustiques.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr