1. / Maladies
  2. / Coeur

Une rééducation cardiaque au rythme du tango

À Issy-les-Moulineaux, l'hôpital Corentin Celton mise sur le tango pour faire travailler les patients en rééducation cardiaque. Une façon ludique et conviviale de retrouver la santé.

Rédigé le

Pendant une heure, les participants peuvent laisser la maladie derrière eux

Bienfaits sur le coeur, la mémoire, la mobilité... Le tango est une danse magique sur de nombreux aspects. D'après plusieurs études, cette danse améliore les capacités physiques et le fonctionnement cardiaque. À Issy-les-Moulineaux, l'hôpital Corentin Celton organise depuis 2010 des cours de tango pour faire travailler les patients en rééducation cardiaque.

Un rituel bien précis, des corps en mouvement, le tango est connu pour sa grâce et sa beauté mais moins pour ses vertus physiques. Pourtant, selon plusieurs études, le tango est la danse idéale pour faire travailler son coeur.

Une pratique régulière du tango permet de faire baisser le cholestérol, le diabète ou encore la pression sanguine. Et ses effets sur le coeur sont étudiés depuis longtemps. C'est ce qui a poussé le Dr Marie-Christine Iliou, cardiologue, à introduire la danse dans son service : "L'intérêt d'une activité physique, quelle qu'elle soit, y compris la danse, est de faire circuler à l'intérieur de tous nos vaisseaux le sang de façon un peu plus rapide, ce qui a des conséquences bénéfiques notamment en "musclant" le coeur et en améliorant tous les vaisseaux".

Lorsque l'on danse le tango, la fréquence cardiaque atteint 60% de sa capacité maximum, un rythme parfait pour permettre une adaptation de l'effort physique. Ces séances permettent de reprendre le contrôle de son corps et surtout de passer un bon moment, car au delà des effets thérapeutiques, le tango est avant tout un moment d'échanges.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus