1. / J'ai mal…
  2. / Au ventre
  3. / Intoxication alimentaire

Reblochon contaminé : qu’est-ce que le syndrome hémolytique et urémique ?

Les autorités sanitaires ont identifié sept cas d'infections à Escherichia coli, dont six syndromes hémolytiques et urémiques chez des enfants en bas âge à la suite de la consommation de reblochon au lait cru de l’enseigne Leclerc.

Rédigé le

Reblochon contaminé : qu’est-ce que le syndrome hémolytique et urémique ?

On peut la trouver dans le fromage au lait cru ou dans la viande de bœuf hâché… il s’agit de la bactérie Escherichia coli. La contamination de l’aliment provient le plus souvent d’un manque d’hygiène lors de la traite ou lors de l’abattage des animaux. Manger un produit infecté par cette bactérie peut entraîner de graves conséquences pour la santé, notamment le syndrome hémolytique et urémique.

Ce syndrome associe une insuffisance rénale, une chute des plaquettes –qui sont des cellules indispensables à la coagulation du sang- et une destruction des globules rouges, qui véhiculent l’oxygène indispensable dans l’organisme, explique le Dr Julien Zuber, néphrologue à l’hôpital Necker-Enfants malades (AP-HP).

Cette maladie concerne principalement des enfants de moins de 3 ans car ils ne sont pas encore immunisés. Certains symptômes permettent d’identifier ce syndrome : des diarrhées sanglantes, une raréfaction des urines qui peut aller jusqu’à l’absence totale d’urines (anurie), des œdèmes, de l’hypertension artérielle qui peur entrainer des maux de tête et un sentiment de malaise. En cas d’apparition de ces symptômes, il faut se rendre aux urgences. La prise en charge consiste en une transfusion sanguine et une dialyse. 

Selon les autorités sanitaires, cette affection grave touche une centaine d’enfants chaque année en France. Si la mortalité liée au syndrome hémolytique et urémique est faible, les séquelles rénales et neurobiologiques sont fréquentes.

Sponsorisé par Ligatus