1. / Bien-être - Psycho
  2. / Sport et santé

Vous avez mal ? Faites du sport !

Vous aimeriez pratiquer du sport mais des douleurs chroniques ont tendance à diminuer votre activité physique. Surtout ne baissez pas les bras car il est tout à fait possible de se maintenir en forme ! Explications et démonstrations avec Nordine Attab, notre coach sportif.

Rédigé le

"Se bouger malgré la douleur", chronique de Nordine Attab du 15 novembre 2017

Avec les années, notre corps peut souffrir de certaines douleurs chroniques. Par réflexe et par peur d'avoir encore plus mal, nous préférons ne rien faire. Notre activité physique et sportive baisse.

Pourtant, il est tout à fait possible de continuer à se bouger. Chaque douleur est compatible avec une activité physique et/ou une activité sportive bien définie préalablement. Que ce soit seul(e) ou en groupe, l'idée est de mobiliser votre corps, donc vos muscles, en douceur.

La mobilité contre la douleur !

Asseyez-vous sur une chaise avec une écharpe dans les mains. Posez vos bras tendus sur vos genoux. Tout en gardant les bras tendus, relevez les mains en expirant pour les amener à la verticale afin qu'elles finissent au dessus de votre tête. Revenez ensuite en position initiale en inspirant.

Une fois l'exercice effectué vingt fois, reprenez le même mouvement mais cette fois-ci, en prenant plus d'espace entre vos mains (doublez la distance entre les mains par rapport au premier exercice).

Une fois l'exercice effectué vingt fois, reprenez le même mouvement mais une fois que vos bras seront à la verticale, redescendez les bras en amenant les mains vers l'arrière afin que l'écharpe passe dans votre dos. Revenez doucement en position initiale, les bras tendus posés sur les genoux en repassant par dessus votre tête.

Attention, durant cet exercice, vous ne devez ressentir aucune douleur. Effectuez ce mouvement sur un angle confort. Progressivement, vous pourrez augmenter l'amplitude gestuelle.

Le renforcement contre la douleur !

Allongez-vous sur le dos, les jambes fléchies, les pieds à plat. Expirez en relevant le bassin puis maintenez la position cinq secondes. Revenez en position initiale en inspirant. Afin d'obtenir une difficulté supplémentaire, effectuez le même exercice en maintenant la posture haute durant 10, 20 voire 30 secondes puis revenez en position initiale.

Afin d'obtenir une sollicitation plus importante des muscles profonds, mettez-vous à quatre pattes. Relevez le bras droit afin de l'amener dans l'alignement du buste et levez la jambe gauche afin de l'amener dans l'axe du buste. Maintenez la posture cinq secondes, puis revenez en position initiale. Effectuez le même mouvement sur l'autre diagonale.

L'assouplissement contre la douleur !

Allongez-vous sur le dos, jambes tendues, les bras le long du corps. Amenez un genou près de votre poitrine puis avec les mains, saisissez le genou afin de le rapprocher vers la poitrine. Maintenez la posture cinq secondes, puis revenez en position initiale. Effectuez le même mouvement de l'autre côté en maintenant 5 secondes.

Amenez ensuite les deux jambes vers la poitrine. Saisissez les deux genoux avec vos mains puis amenez-les davantage vers la poitrine. Maintenez la posture cinqecondes puis revenez en position initiale.

Les conseils de Nordine Attab

N'hésitez pas à effectuer des séances d'aquagym. Cela vous permettra de reprendre une activité en douceur, adaptée à vos capacités.

Le vélo d'appartement vous permettra également de vous entretenir sans mettre trop de pression sur les articulations.

Pour les personnes qui trouvent la marche à pied monotone, renseignez-vous près de chez vous. Une multitude d'associations proposent la marche en groupe.

Sponsorisé par Ligatus