1. / Alimentation
  2. / Recettes

Comment ne pas grossir pendant les fêtes ?

Il est possible de ne pas grossir pendant les fêtes, mais ce n'est pas toujours facile car c'est un marathon qui peut durer deux semaines et les occasions de manger sont très fréquentes : en famille, avec des amis ou au bureau...

Rédigé le , mis à jour le

Comment ne pas grossir pendant les fêtes ?
Comment ne pas grossir pendant les fêtes ?
Sommaire

Ne pas grossir pendant les fêtes : les conseils du Dr Pascale Modaï, nutritionniste

Chronique du Dr Pascale Modaï, nutritionniste, du 6 décembre 2013
  • Est-il possible de ne pas grossir pendant les fêtes avec tout ce qu'on mange ? 

On mange plus car on est en famille ou avec des amis, et manger fait partie de la convivialité. Mais cette période n'est pas facile pour tout le monde. Quand on est seul, manger est un moyen de se faire plaisir, de se réconforter. On sait maintenant que les aliments gras et/ou sucrés stimulent le circuit de la récompense, font sécréter de la dopamine qui entraîne une sensation de mieux-être.

  • Quelle stratégie adopter si on veut faire attention le soir du réveillon ?

Tout est une question d'équilibre. Si on se prive trop, cela peut générer des frustrations qui, devant une tentation, favorisent la perte de contrôle et les compulsions. Le mieux est de choisir ce que l'on aime et manger peu ou pas ce qu'on aime moins. Si on reçoit, on peut faire un repas délicieux et pas trop calorique. Si on est invité, on peut se préparer en se renseignant à l'avance sur le menu. Si on est plutôt sucré, on se motivera pour garder de la place pour la bûche. Et si on est plutôt foie gras, on prendra un dessert léger.

  • Que faire si on aime tout ?

N'oubliez pas que la quantité compte aussi ! Servez-vous de petites portions et si possible ne vous resservez pas. L'idéal est de faire comme au restaurant et de prévoir des quantités pour un seul service. Servir les assiettes et ne pas prévoir de surplus. Attention à l'alcool : un verre de champagne ou de vin apporte 85/100 calories.

  • Quelques conseils pour l'entrée ?

Les produits de la mer sont ce qu'il y a de plus diététique à partir du moment où l'on évite pain/beurre/mayonnaise. Pour 100 g, les huîtres et les fruits de mer en général apportent maximum 100 kcal. Le saumon fumé 180 kcal, le boudin blanc 240 kcal. Evidemment le foie gras est beaucoup plus calorique (450kcal) et le plus gras de tout est le tarama (600 kcal/100 g). Pour diminuer les calories de l'assiette de foie gras, on en met peu et on l'accompagne de mâche (à peine assaisonnée) ou de mangue fraîche.

  • Quid du plat principal ?

La dinde qui est une viande très maigre est parfaite. Le canard ou l'oie sont plus gras. En accompagnement, on peut conseiller les purées de légumes et de marron bien assaisonnées mais sans trop ajouter de matière grasse. On peut aussi cuisiner la volaille et et le foie gras sans matière grasse…

  • Peut-on s'autoriser fromage et dessert ?

Si on veut garder de la place pour le dessert, le fromage n'est pas indispensable mais si on en prend, il faut préférer un chèvre frais voire un morceau de camembert ou brie. Mais il faut éviter les bleus et les pâtes dures beaucoup plus caloriques. Quant au dessert, la buche glacée ou une salade de fruits exotiques avec une boule de sorbet sont des desserts délicieux et raisonnables. Sachez aussi que les marrons glacés sont beaucoup moins caloriques que les chocolats.

  • Est-il utile de ne pas manger la journée pour se réserver pour le dîner ?

Cela dépend de chacun. Si on anticipe en ne mangeant pas la journée, le risque est d'avoir très faim dès l'apéritif et de se jeter sur les cacahuètes et les petits fours. L'apéritif est sans doute le moment où il faut le plus faire attention. Attention également à la consommation d'alcool qui désinhibe et peut empêcher le contrôle. En particulier le champagne (boisson alcoolisée gazeuse), consommé à jeun il est terriblement désinhibiteur. Il vaut mieux manger très léger au déjeuner et avant de partir se caler avec un œuf dur si besoin.

  • Pour ceux qui n'ont vraiment pas été raisonnables ?

On peut très facilement rattraper le lendemain avec un repas très léger (surtout qu'il faut aussi penser à la digestion) à base de soupe de légumes, blanc de poulet ou poisson vapeur et laitages natures. Il ne faut pas non plus suivre le dogme qui dit qu'il ne faut pas sauter de repas pour maigrir et ne pas hésiter à ne pas manger au repas suivant si on n'a pas faim, sans oublier de boire beaucoup d'eau ou d'infusions. L'activité physique et faire une bonne marche dans le froid pour éliminer graisses et toxines, sont excellents.

Suivre un régime le soir du réveillon n'a pas beaucoup de sens, il ne faut pas oublier que c'est l'occasion de faire la fête et de se faire plaisir. Mais il faut reperdre vite le kilo ou les deux kilos pris sans les laisser s'installer car après les réveillons, arrive la galette des rois !

Recette de fêtes : verrine de tourteaux et crème de brocolis

Pour vous donner des idées de menu allégé, un chef étoilé, Arnaud Faye, chef du restaurant La Table du Connétable, à Chantilly, a accepté de relever le défi. Pour l'entrée, il vous propose une verrine de tourteaux et crème de brocolis.

Recette de fêtes : volaille farcie au foie gras, salsifis et panais à la truffe

Pour vous donner des idées de menu allégé, un chef étoilé, Arnaud Faye, chef du restaurant La Table du Connétable, à Chantilly, a accepté de relever le défi. En plat principal, il vous propose une volaille farcie au foie gras accompagnée de salsifis et panais à la truffe.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus