1. / Sexo

La sexualité en 9 lettres : S comme sensualité

Cet été, Allodocteurs.fr décline le mot "sexualité" avec piment et sans tabou. Chaque semaine, vous retrouverez une des lettres qui composent ce mot, avec des thèmes aussi variés que l'Excitation sexuelle, le X, l'Amour ou encore la Libido. Commençons en beauté avec la lettre S comme "sensualité"… Torride et sulfureuse, elle sublime les sens et illumine la vie !

Rédigé le , mis à jour le

La sexualité en 9 lettres : S comme sensualité
La sexualité en 9 lettres : S comme sensualité
Sommaire

Des sens au plaisir

Vous souvenez-vous de la chanson d'Axelle Red rendant hommage à la sensualité dans une chanson du même nom ? Elle aimait les mots, l'odeur, les gestes tout en douceur de son amant… Ouïe, odorat, vue, tous les sens étaient célébrés et la sensualité est justement l'attachement aux plaisirs des sens, d'après le Larousse. Elle révèle notre côté animal d'une façon plus érotique que la sexualité, plus crue et brusque. Vivante à l'extrême, elle nous met en lien avec nos pulsions de vie. Par l'intermédiaire des sens, elle nous fait prendre conscience que nous sommes vivants : c'est la caresse du soleil sur la peau, un effluve qui réveille nos papilles, une voix grave qui éveille le désir, la vue de courbes excitantes, un goût qui donne du plaisir. Le plaisir justement, qui motive la recherche de sensualité… Il trouve sa source dans notre cerveau, au niveau du système de la récompense. Lorsque quelque chose stimule le système de la récompense, l'homme ressent du plaisir grâce à la libération de dopamine. Cette hormone de plaisir est aussi celle de la motivation et elle pousse à recommencer ce qui donne du plaisir. Oui, la nature est bien faite et un cercle vertueux se met en place. 

S... comme stimulations excessives ?

La sexualité a-t-elle une place trop importante dans la société actuelle ? Publicités utilisant la nudité ou le sexy trash, accès aisé au X grâce à Internet, déferlantes d'articles sur la sexualité, notre vie est envahie par le sexe. Pour autant, ils ne nous réconcilient pas avec notre sensualité intérieure. Bien au contraire, sous une avalanche d'informations extérieures et de stimulations, certains saturent totalement ! Ils s'éloignent de leurs sensations et ne goûtent plus les plaisirs offerts par les sens…

Cultiver la sensualité

Si le coït est inné, la sexualité est acquise. Ainsi apprenons-nous au fil du temps et de nos expériences ce qui nous excite particulièrement, les gestes qui éveillent le plus notre désir, ceux qui nous donne davantage d'orgasmes, les positions qui nous font le plus d'effet… De même, si le mécanisme même du plaisir est physiologique et inné, le cortex de l'être humain applique ensuite des filtres positifs ou négatifs. La recherche de la sensualité est donc le fruit d'expérimentations et surtout d'un goût personnel. Cette quête de l'érotisme et de plaisir des sens dépend de l'éducation, de la culture, de l'intérêt, des préférences, des censures et des interdits...

D'ailleurs, les sens ont longtemps été opposés à l'intellect. Jugés primaires et donc inférieurs, ils ont été négligés au profit des pensées et sentiments. Quel dommage ! Réconcilier ces deux aspects de l'être humain est la voie pour accéder à une sensualité épanouie, où la tête est en accord avec le corps. Si nous ne sommes pas tous égaux vis-à-vis de la sensualité, tout le monde est capable de la développer.

Eveiller sa sensualité

Être sensuel, c'est être bien dans sa tête et dans son corps. Vaste programme pour la majorité d'entre nous, tant il est aisé d'oublier la sensualité. Elle se perd facilement dans le tumulte de la vie quotidienne, dans le chaos d'une maladie ou tout simplement dans l'ennuyeuse routine. Et pour se réconcilier avec la sensualité, la première étape est de prendre conscience de son absence…

S… comme simulation

La simulation n'est pas le propre des femmes, même si elles sont sans doute plus nombreuses à simuler que les hommes. Une étude de Cooper avait étudié en 2014 pour quelles raisons elles simulaient : pour ménager l'ego de son partenaire, par peur de provoquer des sentiments négatifs, pour augmenter son excitation et pour abréger le rapport… Les hommes aussi simuleraient un orgasme pour faire plaisir à leur partenaire, pour cacher une "petite forme", pour faire monter l'excitation, des raisons somme toute similaires aux femmes. Rappelons tout de même qu'en simulant régulièrement, on induit en erreur son partenaire, qui se trouve incapable de savoir ce qui donne vraiment du plaisir. Le mieux est de le guider afin qu'il reproduise les gestes qui amènent vraiment à l'orgasme.

Exercices pratiques...

Ensuite, utiliser les principes de la pleine conscience pour vivre avec attention les instants du quotidien. C'est un très bon outil pour retrouver l'harmonie du corps, en apprenant à se concentrer sur l'instant présent et les sensations présentes. La douche peut être un moment privilégié pour la mettre en pratique, en sentant l'eau ruisseler sur son corps, en savourant les caresses des mains savonnant la peau et l'odeur du gel-douche. L'exercice est aussi plaisant à deux, pour des ablutions voluptueuses. Le bain est un autre instant savoureux ; quel bonheur de plonger dans une eau à la température parfaite et de sentir la mousse sur le moindre centimètre-carré de sa peau. Après s'être soigneusement essuyé, l'application d'un lait est l'occasion de prendre soin de son visage et de son corps en le massant, là encore en prenant bien son temps et en se concentrant sur ce que l'on ressent. 30 secondes suffisent, en étant éveillé et attentif.

Le moment est venu de s'habiller… La garde-robe recèle des trésors de sensualité, et pas uniquement avec de la lingerie en soie, des décolletés pigeonnants ou de courtes robes. Certaines femmes ont un sex-appeal fou, vêtues d'un simple jean et un top qui leur sied. Tout simplement parce que la sensualité est un état d'esprit… et un "état de corps". Les vêtements dans lesquels on se sent bien, qui mettent en valeur la morphologie sont ceux qui nous révèlent le plus.

Même si la sensualité a souvent été associée aux femmes, les hommes ne sont pas en reste. Un regard pénétrant, une démarche nonchalante, une gestuelle allumant le désir… certains manient parfaitement les codes de la sensualité ! Pour les autres, il suffit d'apprendre et ces quelques "exercices" sont aussi pour eux.

Après la salle de bain, la cuisine… Qui n'a jamais avalé machinalement son déjeuner sans prêter attention à ce qu'il ingurgitait ? Les adeptes de la méditation connaissent bien l'exercice du grain de raisin. Il consiste à toucher les yeux fermés le grain, à le mettre dans sa bouche, à le faire tourner doucement avec sa langue, à le presser très légèrement, à sentir son jus se répandre lorsqu'il éclate dans la bouche, puis descendre le long de l'œsophage. Bien sûr, toutes ces étapes sont réalisées en se concentrant sur les sensations.

Autre exercice, se priver d'un sens. Les autres s'en trouvent exacerbés ; le plus simple est de supprimer la vue, à l'aide d'un bandeau. En sentant différents aliments, des épices,… les sensations de l'odorat sont ainsi renforcées. La musique est, elle aussi, à écouter en n'ayant aucune autre occupation : en se concentrant sur les notes, sur les émotions qu'elles provoquent, sur les pensées qu'elles amènent.

Enfin, certains sports sont parfaits pour prendre conscience de sa gestuelle et du langage corporel. La danse est bien évidemment le plus sensuel, seul ou à deux. Le yoga, le taï-chi et le Qi-gong sont centrés sur la pleine conscience et aident à mieux vivre ces sens, tout comme la méditation.

A chacun de choisir ses moments de pleine conscience selon ses préférences. La sensualité est un état d'esprit, qui donne un charme fou et autorise toutes les libertés. Au diable la morosité et l'ennui, célébrons cette puissance de vie qu'engendre la sensualité, seul ou à deux !

De la sensualité à la sexualité

Etre sensuel, c'est aussi envoyer des sensations érotiques à son ou sa partenaire, ou à de potentiels amants. La sensualité joue un rôle clé dans la séduction, en envoyant des ondes charnelles positives. Pourquoi est-ce si attirant ? Sans doute parce qu'elle révèle une personne en accord avec ses désirs, qui les assume et les vit pleinement. Elle traduit une certaine confiance sexuelle, qui se perçoit inconsciemment. D'où l'intérêt de cultiver sa sensualité, lorsque l'on est célibataire et en recherche ! En plus des exercices ci-dessus, on peut recommander les massages, qui entretiennent la sensorialité. Les effleurements et les pétrissages donnent accès à un lâcher-prise délicieux.

S… comme sodomie

La sodomie est un fantasme puissant, porté par l'interdit, une volonté de domination absolue de la partenaire. Elle offre un plaisir différent, le pénis étant enserré dans un canal plus étroit que le vagin. 45% des hommes et 37% des femmes ont déjà expérimenté la sodomie (les chiffres sont tirés de l'enquête Contexte de la sexualité en France, réalisée en 2006, par l'INSERM et l'INED). La sodomie reste redoutée par bon nombre de femmes à cause de la douleur. Ce qui n'est pas le cas quand elle est pratiquée en douceur et en confiance, en utilisant du lubrifiant (l'anus et le rectum n'étant pas lubrifiés). L'utilisation d'un préservatif est nécessaire avec un nouveau partenaire, puisque la muqueuse de cette zone est très vascularisée et que le sang est un vecteur d'infection sexuellement transmissible. Une fois ces précautions prises, la sodomie peut être un vrai moment de plaisir pour les deux partenaires.

La masturbation est une voie royale pour connaître son corps et se sentir bien. Que les caresses soient manuelles ou via des sextoys, les endorphines font baigner dans le bien-être, ce que les autres ressentent. Cultiver ses fantasmes permet d'apprivoiser ses désirs et de démultiplier son plaisir lors de la masturbation ou des rapports sexuels. Lecture d'articles sur la sexualité, livres et films érotiques ou X,… il y en a pour tous les goûts !

Et pour celui ou celle qui rêve de mettre en pratique sa sensualité, l'été est la saison des rencontres. Les vacances facilitent les rencontres et qui sait, un amour de vacances… Pour les plus studieux, les terrasses ou les applis de rencontre restent sans doute les moyens les plus aisés de trouver un amant (sans oublier le préservatif en cas d'aventure d'un soir, ou de plusieurs !).

Couple : s'abandonner à la volupté

A deux, la sensualité se vit quotidiennement par des regards prolongés, un mot doux, un SMS tendre, un câlin l'un contre l'autre sur le canapé, un moment intime partagé,… C'est une tendresse complice et gourmande, qui nourrit le couple. Les SMS entretiennent le climat érotique et ils se transforment en sextos aguicheurs, grâce aux émojis pimentés. 

Si la sensualité n'a pas pour but un rapport sexuel, elle éveille souvent l'énergie sexuelle. Il n'est pas rare qu'elle embrasse les corps au gré d'un regard coquin ou d'un baiser appuyé. Faire l'amour de façon sensuelle commence par le déshabillage. S'effeuiller lentement devant l'autre ou lui retirer doucement ses vêtements se révèle parfois torride.

Les baisers se dégustent également, en prenant tout son temps : d'abord lèvres contre lèvres, puis en entrouvrant la bouche et en l'explorant celle de l'autre. Un baiser réussi fait monter la température progressivement. Les caresses du corps de l'autre répondent au même critère : éveiller en douceur le désir, en commençant par les parties du corps non sexuelles, la nuque, le dos, les cuisses et en se rapprochant des zones stratégiques…

Le massage érotique offre une parenthèse terriblement sensuelle pour ceux qui ont envie de préliminaires en douceur. Une ambiance soignée et une lumière tamisée dressent un cadre idéal ; une huile est parfaite pour oindre lentement le corps de l'autre, au son d'une musique douce. Les effleurements et le pétrissage de la peau sont des prémisses à des sensations plus fortes si les corps en ont envie…

Les sensuels débordent souvent d'idées pour exacerber leurs sens : faire l'amour les yeux bandés, être menotté(e) pour être incapable de toucher et se livrer totalement aux désirs de son amant(e), improviser une étreinte express dans un lieu improbable,… La sensualité pimente la vie sexuelle, elle l'enrichit profondément et elle contribue à la longévité du couple. C'est un art de vivre qui célèbre les sens et le plaisir sous toutes ses formes. A consommer sans modération !

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24