1. / Maladies
  2. / Peau
  3. / Eczéma

Eczéma, la plus fréquente des maladies de peau

L'eczéma, aussi appelé dermatite, représente jusqu'à 30% des visites chez le dermatologue, c'est la maladie de peau la plus fréquente. Pourquoi fait-on de l'eczéma ? Existe-il plusieurs formes ? Comment traiter ces irritations de la peau ?

Rédigé le , mis à jour le

Eczéma, la plus fréquente des maladies de peau
Eczéma, la plus fréquente des maladies de peau
Sommaire

Eczéma : des cas de plus en plus nombreux

AD_eczema_intro_210915.flv
Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent l'eczéma.

Inflammation, rougeurs, boutons, démangeaisons intenses, peau qui squame… L'eczéma est une des maladies de peau les plus fréquentes. Cette maladie, qui n'est pas contagieuse, représente 10% des consultations en dermatologie et presque 30% des consultations chez l'enfant.

L'eczéma, aussi appelé dermatite, est une réaction inflammatoire chronique de la peau, qui se manifeste par des rougeurs, des petites vésicules, une desquamation et des démangeaisons intenses.

Il existe plusieurs types d'eczéma. L'eczéma de contact concerne le plus souvent les adultes. Le problème est dû à la sensibilisation de la peau à une substance présente dans l'environnement, qu'on appelle un allergène, et qui est mise en contact répété avec la peau. Il peut s'agir, par exemple, de métaux comme ceux présents dans une pièce de monnaie ou un bouton de jean. Le contact finit par déclencher une réaction excessive et inadaptée du système immunitaire.

Les cellules de défense de notre corps vont reconnaître la substance allergisante et libérer en réaction des molécules inflammatoires comme l'histamine. Résultat, la peau devient rouge et granuleuse. Des petites bulles se forment. Elles peuvent suinter si on les gratte, elles finissent par sécher et donner des croûtes. Quand l'eczéma devient chronique, la peau s'épaissit et prend un aspect de lichen grisâtre ou brun.

Chez les enfants, on voit souvent un autre type d'eczéma : l'eczéma atopique. L'eczéma atopique commence souvent très tôt dans la vie, typiquement au visage, avant de toucher les "pliures" comme les genoux et les coudes. Dans ce cas, la maladie est favorisée par une prédisposition génétique, c'est-à-dire qu'elle apparaît souvent dans des "familles d'allergiques".

Chez les enfants, la structure de la peau n'est pas normale et elle devient hyper-réactive à l'environnement. Dans le cas d'une peau normale, l'eau s'évapore peu et les allergènes ne peuvent pas pénétrer. Dans le cas de la "peau à eczéma", l'épiderme ne joue pas son rôle de barrière protectrice : il laisse s'échapper l'eau, ce qui rend la peau sèche. Parallèlement, il laisse pénétrer beaucoup plus facilement les allergènes. Là encore, le système immunitaire réagit de manière disproportionnée : la peau est rouge, sèche et produit encore de fortes démangeaisons qui peuvent pousser les enfants à se gratter jusqu'au sang…

Eczéma atopique : une réaction allergique

eczema_hospitalisation.flv
L'eczéma peut causer l'apparition de plaques rouges impressionnantes sur la peau des bébés.

L'eczéma atopique est la forme la plus courante d'eczéma chronique. Il apparaît généralement chez les bébés avant l'âge de 18 mois et disparaît, dans 70% des cas, avant l'âge de 4 ans et, dans 90% des cas, avant l'adolescence. Un traitement à base de corticoïdes locaux et de bains de vaseline peut faire régresser l'eczéma en 48 heures.

Identifier les causes de l'eczéma

ad_eczema_contact_consultation_011014.flv
Pour tenter d'identifier un allergène à l'origine de l'eczéma, il faut en tester beaucoup.

Les poussées d'eczéma peuvent se déclencher suite à des expositions à certains produits. On parle alors d'eczéma de contact. Dans ce cas, il faut tester les réactions de la peau des malades pour trouver les produits coupables et pouvoir les éviter.

Pour trouver les causes de l'eczéma, il est possible de faire un patch de tests. Les différents allergènes possibles, déterminés préalablement par le médecin, sont contenus dans des cupules adhésives que l'on met en contact avec la peau pendant 48 heures.

Deux lectures de test seront nécessaires : une au bout de 48 heures puis une autre après trois jours. En cinq jours, le médecin pourra savoir si l'eczéma est bien d'origine allergique.

Une école de l'eczéma

2015-09-21-AD-eczema-atopie-VF-100804_logo.flv
Des écoles de l'atopie ont ouvert leurs portes dans plusieurs hôpitaux de France.

Pour soigner l'eczéma, il y a les traitements mais il y a aussi les gestes du quotidien souvent méconnus. Pour donner un coup de pouce aux enfants malades et à leurs parents, il existe des écoles de l'atopie avec des cours d'éducation thérapeutique. Objectif : expliquer la maladie et les traitements.

Ce soutien est précieux pour les familles et efficace puisque depuis sa création en 2008, les résultats de l'école de l'atopie sont positifs. L'eczéma de la majorité des enfants devient moins sévère et leur qualité de vie s'améliore.

La peur des corticoïdes

ad_eczema_enfant_210910.flv
L'utilisation de crème à base de cortisone n'est pas dangereuse dans le traitement de l'eczéma.

L'eczéma concerne 15% des nourrissons. Un traitement régulier des inflammations peut permettre d'éviter les crises, mais il est parfois difficile pour les parents de masser leur bébé avec une crème corticoïde, à base de cortisone. Les médecins appellent cette appréhension la corticophobie.

À Nantes, l'école de l'atopie travaille sur cette peur et apprend aux parents à soigner au mieux leur enfant.

L'eczéma d'origine professionnelle

2015-09-21-AD-eczema-professionel-VF-100803_logo.flv
Qu'est-ce que l'eczéma professionnel ?

L'eczéma peut aussi être d'origine professionnelle. Détergents, produits de coiffure, solvants, matières plastiques… De nombreux métiers nécessitent un contact avec des irritants ou des allergènes qui peuvent entraîner un eczéma.

"L'eczéma professionnel peut être soit d'origine allergique, soit d'origine irritative ou les deux. Et parfois on a d'abord une origine irritative, c'est-à-dire que la barrière cutanée est altérée, les irritants altèrent la barrière cutanée, on a une réaction inflammatoire, un eczéma… et ensuite les allergènes pénètrent plus facilement à l'intérieur de la peau et déclenchent la réaction allergique", explique le Dr Marie-Thérèse Le Cam, allergologue-dermatologue. Pour savoir si l'eczéma est d'origine allergique ou irritative, les dermatologues réalisent une série de tests.

Si certains patients trouvent des solutions pour apaiser leurs démangeaisons, pour d'autres patients, la gêne est telle que l'eczéma peut être reconnu comme maladie professionnelle : "Pour être reconnu en maladie professionnelle, l'eczéma doit correspondre et rentrer dans un tableau, c'est-à-dire qu'il faut avoir authentifié l'eczéma, avoir constaté un rythme professionnel ou avoir des tests positifs à une matière première qui figure dans le tableau de maladies professionnelles", précise le Dr Le Cam.