1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Presbyacousie

La presbyacousie à l'écoute

Aussi fréquente que la presbytie, la presbyacousie, ou baisse de l'audition liée à l'âge, n'est pourtant pas aussi connue. Quels sont les moyens de retrouver un niveau d'audition correct ? Combien coûtent les appareils auditifs et comment sont-ils pris en charge ?

Rédigé le , mis à jour le

La presbyacousie à l'écoute
La presbyacousie à l'écoute
Sommaire

Qu'est-ce que la presbyacousie ?

Benoît Thevenet et Michel Cymes expliquent la presbyacousie.

La presbyacousie correspond à la baisse de l'audition liée à l'âge. Elle se manifeste surtout après 60 ans : la personne atteinte de presbyacousie comprend mal car son oreille ne perçoit plus tous les composants des sons au même niveau.

Comment fonctionne une oreille ? Les sons circulent sous forme d'ondes qui font vibrer l'air. Les ondes sonores pénètrent dans le pavillon de l'oreille. Elles progressent dans le conduit auditif externe et entraînent la vibration du tympan. Le tympan étant une membrane fibreuse élastique qui sépare l'oreille externe de l'oreille moyenne. En vibrant, le tympan transmet les sons aux osselets (qui sont le marteau, l'enclume et l'étrier) qui eux transmettent ensuite les vibrations à la cochlée (organe transformateur de l'ouïe) par l'intermédiaire de la fenêtre ovale. Dans la cochlée, il y a des cellules ciliées, des cellules sensorielles. Les cils vibrent plus ou moins selon l'amplitude du son.

Comme l'ensemble du corps, le système auditif vieillit et ses fonctions régressent. Différentes parties de l'oreille sont concernées par ce vieillissement mais c'est surtout l'atteinte des cellules ciliées qui provoque une diminution progressive des capacités auditives. La presbyacousie est aussi le résultat du vécu auditif antérieur. Si durant sa vie, le patient a été exposé à des niveaux sonores élevés, dans son travail ou ses loisirs, son audition risque d'être atteinte plus rapidement. Il y a aussi une notion d'hérédité dans la maladie.

Aucun traitement ne permet de prévenir, ni d'améliorer une presbyacousie. Seul le port d'une prothèse auditive externe, amplificatrice de son, permet d'entendre mieux.

Dépister la presbyacousie

Comment vérifie-t-on la baisse d'audition ?

La presbyacousie s'installe progressivement. Coupée du monde, la personne se replie sur elle-même et s'isole avec à terme des problèmes cognitifs. Pour éviter cela, il faut consulter un ORL qui fera un premier diagnostic et contrôlera par la suite l'évolution de l'acuité auditive. La presbyacousie doit être prise en charge dès son apparition, lorsque les troubles sont encore réversibles.

Le dépistage est le seul moyen de pallier à ces troubles de l'audition. Pour évaluer son audition, il existe un test : l'audiogramme. Un test simple qu'un trop grand nombre de personnes rechigne à passer.

Le dépistage auditif permet de mettre en place des appareillages discrets et efficaces. Il faut souvent intervenir sur les deux oreilles, et dans tous les cas, c'est celle qui entend le mieux qui est prioritaire sur l'autre. Leur échec est généralement lié à une utilisation trop tardive. Ce sont les audioprothésistes qui accueillent et orientent les patients dans le choix de leur appareillage.

Les chercheurs tentent actuellement de déterminer les gènes responsables de la baisse prématurée de l'audition, pour permettre à terme de mener des actions de prévention et d'élaborer des traitements spécifiques.

Presbyacousie : quelle prise en charge ?

Avec le vieillissement, l'audition a tendance à baisser.

Si vous souffrez de presbyacousie, vos enfants ou votre conjoint vous ont peut-être déjà reproché de ne rien entendre, de ne pas être attentif, ou de mettre la télé trop fort. Pour leur montrer que vous ne le faites pas exprès et que ce n'est pas votre faute, pourquoi ne pas les emmener avec vous chez votre audioprothésiste ?

Comment fabrique-t-on une aide auditive ?

Pourquoi les équipements auditifs sont-ils aussi chers ?

Les Français sont deux fois moins équipés en prothèses auditives que la moyenne européenne.

Certains ne croient pas à l'efficacité des appareils mais d'autres sont simplement bloqués par leur prix.

Il faut pourtant savoir qu'il existe des appareils efficaces bien moins chers que les miniatures à 1.000 euros minimum.

Des appareils auditifs de plus en plus perfectionnés

Les appareils intra-auriculaires, des oreillettes efficaces... mais chères !

Chaque année, en France, près de 500.000 personnes se font appareiller. Seulement 12% d'entre elles optent pour les appareils intra-auriculaires, qui sont intégralement rentrés à l'intérieur du conduit auditif.

Ces appareils très petits et discrets sont aussi de plus en plus efficaces grâce aux progrès technologiques.

En savoir plus sur les troubles de l'audition

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Adresse utile

  • Etude des facteurs génétiques de la presbyacousie (CHNO)
    CHNO Hôpital des Quinze-Vingts CIC
    Service du professeur Sahel Dr Anne Aubois
    28, rue de Charenton - 75571 Paris Cedex 12
    Tél. : 01.40.02.14.37

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24