1. / Maladies
  2. / Maladies nutritionnelles
  3. / Poids, obésité

Pourquoi et comment grossit-on ?

On la cache, on aimerait la voir fondre ou la brûler ! La graisse est pourtant indispensable à l'organisme pour être en bonne santé. Quels sont les différents types de graisse ? Pourquoi a-t-on tendance à prendre du poids ? Qui peut bénéficier d'une chirurgie ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi et comment grossit-on ?
Pourquoi et comment grossit-on ?
Sommaire

Qu’est-ce que la graisse ?

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes décrivent les différentes couches de graisse.

Pour les hommes, le tissu adipeux représente 15 à 20 % de la masse totale. Et pour les femmes, il varie habituellement de 20 à 25 %. Pour se débarrasser de cet excès graisseux, on peut recourir à la liposuccion ou lipoaspiration. La liposuccion ou lipoaspiration est une intervention chirurgicale qui consiste à aspirer les amas graisseux localisés dans certaines parties du corps pour affiner la silhouette.

Ces amas graisseux sont en réalité des cellules spécifiques : les adipocytes. Ces cellules sont rondes et gorgées de lipides. Elles sont organisées en lobules délimités par des cloisons fibreuses. Ces cellules se localisent aussi bien en superficie qu'en profondeur.

En surface, on les retrouve essentiellement au niveau de l'hypoderme. Elles forment le tissu graisseux sous-cutané. Il entoure le corps pour permettre l'isolation thermique et amortir les chocs. En profondeur, on retrouve ces cellules dans le tissu adipeux viscéral. Il remplit les espaces entre certains organes de l'abdomen et constitue une réserve énergétique nécessaire au bon fonctionnement de l'organisme.

Qu'ils soient en surface ou en profondeur, les adipocytes stockent les lipides jusqu'à une certaine limite. Au-delà de celle-ci, les adipocytes déclenchent la formation d'une nouvelle cellule qui emmagasinera le surplus de graisse. Les problèmes commencent alors !

Quand cette multiplication se produit en surface, qu'elle soit associée ou non à de la rétention d'eau ou à de la fibrose, l'aspect de la peau devient plus granuleux à la pression : c'est la peau d'orange ou une forme de cellulite. Elle se localise en général au niveau des fesses, de la face externe et interne des cuisses ainsi qu'au niveau de la face interne des genoux.

Quand cette multiplication d'adipocytes se produit en profondeur, des amas graisseux peuvent déformer la silhouette. On parle de stéatomérie, connue aussi sous le terme de culotte de cheval. Différents amas de graisse disgracieux peuvent aussi apparaître au niveau des hanches, des poignées d'amour au niveau de la taille, de l'abdomen, mais aussi le menton et le cou.

La lipoaspiration est l'une des solutions pour se débarrasser de cette graisse difficile à déloger. Mais attention, la liposuccion n'est pas une méthode miracle d'amaigrissement, ni un traitement contre l'obésité.

Pourquoi grossit-on ?

Pourquoi la prise de poids n’est pas la même pour tous ?

La meilleure façon de se débarrasser des kilogrammes superflus consiste à mieux manger et non pas à jeûner. Les fruits et les légumes sont des alliés évidents, mais certains aliments doivent être privilégiés.

Les graisses sont ainsi plus ou moins bonnes pour le corps. On distingue en effet les graisses saturées, souvent d'origine animale, et celles insaturées, plutôt végétales. Ces dernières sont les meilleures pour notre organisme.

Ces conseils sont aussi valables pour les personnes maigres, puisque l'excès de cholestérol et de graisses saturées reste mauvais pour le corps, même lorsqu'elles ne se voient pas.

La lipoaspiration ou liposuccion

Attention, images d’intervention chirurgicale : le chirurgien retire l’excès de graisse.

La lipoaspiration ou liposuccion consiste à retirer les bourrelets rebelles en aspirant la graisse. Cette intervention est parfois insuffisante lorsque la graisse du ventre est très importante.

La liposuccion répond à des indications précises. C'est le chirurgien esthétique qui conseille ou non cette intervention à la patiente en fonction de ses attentes et de la qualité de sa peau. Loin d'être anodine, la liposuccion se déroule au bloc opératoire et peut concerner plusieurs parties du corps comme la culotte de cheval, les hanches et dans certains cas l'abdomen.

Après l'opération, il faut bien sûr avoir une alimentation équilibrée et faire du sport pour ne pas reprendre les kilogrammes perdus.

Conserver le bénéfice de la liposuccion

Séance de massage mécanique chez un kinésithérapeute

La liposuccion n'est pas forcément miraculeuse. Il faut attendre plusieurs mois avant de se faire une idée du résultat et il dépend de la qualité, de l'élasticité de la peau puisqu'elle va se rétracter sur les zones où on a retiré de la graisse.

Après leur liposuccion, il arrive que des patientes aient recours à des séances de massage mécanique chez un kinésithérapeute pour raffermir les zones liposucées.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr

Dossiers :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24