1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Virus Zika

Zika : toutes les échographies remboursées à 100% en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Les femmes enceintes touchées par le Zika en Guadeloupe, Martinique et Guyane pourront bénéficier d'échographies supplémentaires remboursées à 100% par la Sécurité sociale, a annoncé ce 25 février la ministre de la Santé, Marisol Touraine, en visite à Pointe-à-Pitre.

Rédigé le

Zika : toutes les échographies remboursées à 100% en Guadeloupe, Martinique et Guyane
Zika : toutes les échographies remboursées à 100% en Guadeloupe, Martinique et Guyane

Invitée de la radio privée Radio Caraïbe International (RCI), la ministre de la Santé, qui entame un déplacement de cinq jours aux Antilles-Guyane sur la problématique du Zika, a rappelé que sa "préoccupation principale" était "les femmes enceintes" de ces territoires. 

Transmis par la piqûre de moustiques de type Aedes, le virus Zika est fortement soupçonné d'être responsable de nombreux cas de malformations congénitales chez les nourrissons, notamment la microcéphalie (malformation de la boîte crânienne).

"J’ai décidé de renforcer leur prise en charge. Elles pourront bénéficier d'échographies supplémentaires qui seront prises en charge à 100% par la Sécurité sociale et sans avance de frais", a-t-elle annoncé.

"La Guadeloupe est en phase pré-épidémique avec pas loin de 400 cas identifiés", a déclaré la ministre ajoutant que le nombre de cas progressait.

Elle a précisé un peu plus tard à l'issue d'un comité de suivi, que la Guadeloupe comptait 35 cas confirmés et 389 malades (cliniquement évocateurs c'est-à-dire vus par un médecin), dont deux femmes enceintes (l'une d'elles a accouché). Elle a précisé que 14 communes sur 32 sont touchées par le Zika.

L'île de Saint-Martin compte elle respectivement 11 cas confirmés et 58 cas cliniquement évocateurs.

"Ne pas alarmer"

Interrogée sur la baisse de 22% des réservations de passagers français pour les Antilles au mois de janvier, "probablement en lien avec la présence du virus Zika" selon le Syndicat des agences de voyage (Snav), la ministre a déclaré : "Nous devons redoubler d'efforts dans la lutte contre l'épidémie, mais nous ne devons pas alarmer". 

"Dans 80% des cas, le virus est anodin. En revanche, on sait qu'il y a un risque pour les femmes enceintes", a-t-elle insisté.

(AFP)

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24