1. / Maladies
  2. / Coeur
  3. / Infarctus, arrêt cardiaque

Pontage coronarien : contourner une artère bouchée

Comment bien irriguer le cœur lorsque ses propres artères ne fonctionnent plus ? Un pontage coronarien permet de rediriger la circulation du sang vers le muscle cardiaque. Quelles sont les techniques utilisées ? Quelles sont les suites après l'opération ?

Rédigé le , mis à jour le

Pontage coronarien : contourner une artère bouchée
Pontage coronarien : contourner une artère bouchée
Sommaire

Qu'est-ce qu'un pontage coronarien ?

pontage_coronarien_intro.flv
Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent le pontage coronarien.

Tabagisme, excès de cholestérol, obésité, hypertension artérielle, sédentarité, stress... Les causes des maladies cardiovasculaires dans nos sociétés sont nombreuses et ces maladies sont toujours au premier rang des causes de mortalité.

L'un des problèmes les plus répandus est l'infarctus du myocarde, c'est-à-dire la nécrose d'une zone plus ou moins étendue du muscle cardiaque, appelé myocarde. Les cellules musculaires cardiaques de ce territoire ne parviennent plus à se contracter par manque d'apport en oxygène et meurent en quelques heures.

Le cœur est vascularisé par les artères coronaires. Lorsque celles-ci se bouchent (caillot, thrombose ou spasme), le myocarde ne reçoit plus de sang et manque donc d'oxygène. Il souffre d'ischémie.

Ces artères bouchées peuvent être traitées par la dilatation des coronaires, grâce à un ballonnet. On appelle cette intervention une angioplastie. Environ 80.000 actes de ce type sont pratiqués chaque année en France. Elle permet, après un infarctus, de rouvrir des coronaires rétrécies par des plaques d'athérome. Mais elle n'est pas toujours possible.

On continue donc d'utiliser la technique du pontage, pour pallier ce problème de coronaires bouchées. Il s'en pratique encore 25.000 par an en France.

Pontage coronarien : une opération de 6 à 12 heures

ad_pontage_chirurgie_090114.flv
Attention, images d’intervention chirurgicale : comment se déroule un pontage coronarien ?

Le principe du pontage coronarien est simple : utiliser un greffon. Le plus fréquent est de prélever un vaisseau provenant de la jambe, la veine saphène. L'une des extrémités du greffon est raccordée à l'aorte, la grande artère qui alimente les artères coronaires ; l'autre extrémité est raccordée à un endroit de l'artère coronaire, situé juste après le site d'obstruction.

Ceci crée un détour permettant au sang chargé en oxygène de circuler vers le cœur. On a très longtemps utilisé cette veine saphène. Mais depuis quelques années, on prélève aussi une artère du thorax.

Un pontage coronarien peut durer de six à douze heures et nécessite quelques jours de convalescence dans une unité de soins intensifs hospitalière. Suivent quelques jours en cardiologie. En tout, un séjour à l'hôpital d'une quinzaine de jours est indispensable à une bonne récupération et à la vérification de l'état des cicatrices.

Vivre après un pontage coronarien

pontage_coronarien_temoin.flv
Après un infarctus, Jean-Claude a bénéficié d’un pontage coronarien.

Il faut environ deux mois à deux mois et demi pour récupérer complètement de l'accident et du pontage coronarien. Durant cette période, la prise en charge dans un centre spécialisé où la personne va se reposer et surtout, réapprendre à vivre, est conseillée.

Il est impératif ensuite d'être parfaitement surveillé et de suivre les traitements prescrits : des traitements anticoagulants, d'autres pour faire baisser le taux de cholestérol ou corriger une hypertension ou un diabète.

Il faut aussi limiter au maximum les facteurs de risque, l'arrêt du tabac étant la première des règles. Les patients réapprennent aussi à manger de manière équilibrée, avec une alimentation pauvre en cholestérol et en certains sucres.

Enfin, il faut continuer ou, le plus souvent, se mettre au sport. Le séjour en maison de réadaptation cardiaque est une excellente occasion pour cela. Si le patient ne respecte pas cette hygiène de vie, alors le pontage n'aura servi à rien. Mais si on fait attention, on peut continuer à vivre normalement après un pontage.

En savoir plus

Dossiers :

Animation 3D :

Questions/réponses :