1. / Maladies
  2. / Cerveau et neurologie
  3. / Epilepsie

Epilepsie : un régime alimentaire comme traitement de fond

Alors qu'elle a été décrite pour la première fois par la médecine indienne ayurvédique il y a plus de 2000 ans, l'épilepsie résiste encore souvent à tous les traitements. Au siècle dernier, un heureux hasard a permis de mettre au point une stratégie surprenante qui peut parfois réduire ou même supprimer les crises. Explications.

Rédigé le , mis à jour le

Epilepsie : un régime alimentaire comme traitement de fond

Les crises d'épilepsie ressemblent à un court-circuit intense qui bouleverse l'activité cérébrale. Des crises dont des Américains ont découvert par hasard au début du XXe siècle qu'elles pouvaient être supprimées par le jeûne. C'est la naissance du régime dit cétogène, du nom de ces dérivés des lipides.

Le fait de priver ainsi le cerveau de son carburant préféré, les glucides, semble le protéger des crises. "Les crises sont dues à une hyperexcitabilité et à une mise en réseau de cellules cérébrales. Le régime avec tous les facteurs qu'il induit va calmer cette hyperexcitabilité et va empêcher la propagation de la crise", explique le Pr Rima Nabbout, neuropédiatre au centre de référence des épilepsies rares à l'hôpital Necker – enfants malades.

Le régime cétogène est un véritable traitement, il doit commencer sous étroite surveillance pour vérifier que l'organisme s'adapte bien à cette alimentation complètement transformée. Une alimentation qui se caractérise par une diminution drastique des glucides. Un seul écart pouvant provoquer de nouvelles crises. La mobilisation familiale doit donc être totale.

Les résultats obtenus avec le régime cétogène sont particulièrement encourageants à condition de suivre scrupuleusement les règles du régime.

VOIR AUSSI

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24