1. / J'ai mal…

Doigt à ressaut : quand les doigts se bloquent

Le doigt à ressaut est une pathologie fréquente qui se manifeste par un blocage douloureux du doigt lorsqu'il est en flexion. Un blocage du doigt qui peut parfois être lié au diabète.

Rédigé le , mis à jour le

Doigt à ressaut : quand les doigts se bloquent
Sommaire

Qu'est-ce qu'un doigt à ressaut ?

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent le doigt à ressaut.

Chaque doigt possède trois phalanges. Un petit tunnel se trouve à l'aplomb de ces phalanges, c'est la gaine dans laquelle coulissent les tendons fléchisseurs qui nous permettent de plier les doigts.

Il arrive que le tendon s'épaississe et soit à l'étroit dans sa gaine, à cause d'une inflammation. Conséquence, le tendon coulisse difficilement, il s'épaissit encore jusqu'à former un nodule dans certains cas. La flexion du doigt est de plus en plus laborieuse et douloureuse.

Lorsque la personne essaie de tendre le doigt, il se produit alors un phénomène de ressort, c'est ce qu'on appelle le doigt à ressaut. C'est parce que le tendon est épaissi qu'il a du mal à entrer et sortir de sa gaine.

Le doigt à ressaut est généralement dû à des tendinites ou des ténosynovites, une inflammation du tendon mais aussi de sa gaine. Ces pathologies sont la conséquence d'une hyper-utilisation du doigt. C'est par exemple le cas lorsqu'on passe un week-end entier à couper des rosiers dans son jardin. On va répéter le même geste avec des ciseaux en forçant sur le pouce et l'index.

Doigt à ressaut : une conséquence du diabète

Douleurs, incapacité à tenir des objets... le doigt à ressaut est très handicapant.

Le doigt à ressaut peut affecter tout le monde, mais certaines pathologies favorisent son apparition, comme par exemple le diabète.

Doigt à ressaut : un traitement chirurgical

Attention images de chirurgie ! Le chirurgien intervient grâce à une incision d'à peine deux centimètres.

Dans plus de 80 % des cas, l'opération peut être évitée grâce à des infiltrations de corticoïdes. Mais lorsqu'un traitement à base de corticoïdes est impossible pour le patient (notamment en cas de diabète), le recours à la chirurgie est inévitable.

L'opération permet au patient de retrouver la mobilité de son doigt et surtout d'en finir avec les douleurs. Après l'intervention, il devra suivre quelques séances de kinésithérapie et attendre quelques mois avant de récupérer la mobilité totale de son doigt.

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24