1. / J'ai mal…
  2. / Aux jambes
  3. / Jambes lourdes

Chaleur : pourquoi nos jambes sont-elles lourdes ?

Chevilles enflées, fourmillements dans les mollets, jambes lourdes et douloureuses... l’été venu, nos membres inférieurs sont pesants, tendus, particulièrement sensibles à la fatigue. Et la principale fautive, c’est la chaleur…

Rédigé le

Chaleur : pourquoi nos jambes sont-elles lourdes ?

"En été, la chaleur a tendance à faire gonfler les jambes, car le retour veineux se fait mal", explique au "Magazine de la santé" le Dr Eric Toledano, phlébologue. Avec la chaleur, les veines se dilatent. Et le phénomène est graduel : plus il fait chaud, plus elles gonflent. Ainsi, "la remontée de sang vers le cœur se fait de plus en plus mal", ajoute le Dr Toledano.

Les vaisseaux sanguins distribuent le sang à tous les organes. Sur leur trajet une pompe : le coeur. Celui-ci reçoit le sang par des veines et le refoule par des artères. Le sang artériel part donc du cœur pour alimenter en oxygène et en nutriments les différents tissus. Le sang veineux est riche en déchets et pauvre en oxygène. Pour aller se réalimenter, il doit donc passer par le cœur : c'est le retour veineux. La sensation désagréable de jambes lourdes apparaît quand ce retour veineux est insuffisant. 

Attention aux complications veineuses !

Au delà de la gêne et de l'inconfort, la sensation de jambes lourdes peut cacher des troubles plus sérieux. "Progressivement, vous pouvez avoir des troubles eutrophiques, c'est-à-dire des troubles cutanés avec des risques d'ulcères voire des complications un peu plus graves des caillots qui se forment", précise le phlébologue. Car la complication veineuse la plus redoutée est bien la phlébite. Elle se produit lorsque qu'un caillot sanguin se forme sur les parois des veines ou des artères, à cause d'une mauvaise circulation du sang.

Si ce caillot se détache pour remonter jusqu'à l'artère pulmonaire, c'est l'embolie. Une affection grave qui peut être mortelle. Attention néanmoins, la sensation de jambes lourdes ne cache pas automatiquement une phlébite, ni d'autres pathologies veineuses d'ailleurs.

Que faire pour prévenir les risques ?

Se rafraîchir les jambes et les dégourdir permet de soulager la sensation de lourdeur. Marcher est également un excellent moyen de favoriser la circulation du sang et le retour veineux. En marchant, le sang est chassé vers le haut par la pression exercée par la plante des pieds et les contractions des muscles des mollets.

En été, mieux vaut éviter les vêtements serrés qui favorisent la mauvaise circulation. Il est également possible de surélever ses jambes pendant le nuit ou en rentrant d'une journée fatiguante.

Quant aux vacanciers qui s’exposent à de longs trajets, en voiture comme en avion, le moyen le plus sur d’éviter les complications reste encore de porter des bas de contention.

Sponsorisé par Ligatus

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24