1. / Grossesse - Enfant
  2. / Grossesse
  3. / Grossesse tardive

Grossesse tardive : risquée, mais possible !

Aujourd'hui, la plupart des femmes deviennent mères vers 30 ans. Et vivre cette aventure autour de la quarantaine provoque souvent des réactions plus ou moins chaleureuses, parfois anxiogènes. Mais quelles sont les complications possibles et les risques réels pour la future maman et le bébé ?

Rédigé le , mis à jour le

Grossesse tardive : risquée, mais possible !
Grossesse tardive : risquée, mais possible !
Sommaire

Qu'est-ce qu'une grossesse tardive ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent la baisse de fertilité après 35 ans.

Avec l'investissement professionnel, les difficultés pour rencontrer le père de ses enfants... et souvent, l'aide de la médecine, les grossesses que l'on dit tardives sont de plus en plus nombreuses. Le problème est qu'après 35 ans, la fertilité baisse...

Les ovaires renferment plusieurs groupes de follicules. Ces follicules sont une sorte de petits sacs contenant les futurs ovocytes, également appelés ovules. A chaque cycle, sous l'influence d'hormones libérées par le cerveau, un groupe de follicules se développe. Vers le quatorzième jour du cycle, seul l'un d'entre eux, le plus développé, fait saillie à la surface de l'ovaire et expulse son ovule dans les trompes utérines, c'est l'ovulation. Les autres follicules du groupe régressent au bout de quelques semaines et le cycle reprend.

Mais au fur et à mesure que le temps passe, le stock de follicules se réduit, le nombre d'ovulations diminue, et les cycles s'espacent (on dit que la femme devient moins féconde, moins fertile). Les ovocytes qui restent dans les ovaires sont de moins bonne qualité, les meilleurs partent en premier avant 35 ans.

C'est ce qui explique qu'après 35 ans, il est plus difficile d'être enceinte, et qu'après 40 ans, il y a plus de risques pour que le bébé présente des troubles du développement.

Grossesse tardive : de plus en plus de femmes

Rencontre avec Isabelle et Sandrine pendant leur préparation à l'accouchement

Aujourd'hui, il y a bien sûr des célébrités qui vivent une grossesse autour de 40 ans, mais de plus en plus de femmes en général. Quelles sont les difficultés rencontrées par ces femmes qui tentent une grossesse après 35-40 ans ? Comment vivent-elles leur grossesse ? Comment se préparent-elles à l'accouchement ?

Amniocentèse : pourquoi cet examen ?

Comment se déroule une amniocentèse ?

Comme le risque d'anomalie génétique augmente malheureusement avec les décennies, même si l'amniocentèse n'est plus systématiquement pratiquée après 38 ans, elle reste plus souvent proposée aux femmes enceintes qui ont dépassé la quarantaine qu'à leurs cadettes, notamment pour dépister la trisomie 21.

En savoir plus sur les grossesses tardives

Sur Allodocteurs.fr

Questions/réponses :

 

Dossiers : 

Ch@ts :

Livres 

 

  • Le bonheur d'être mère
    "La grossesse après 35 ans"
    Michel Tournaire
    Ed. Odile-Jacob, octobre 2005
  • Enceinte à 40 ans
    Marie-Claude Benattar
    Ed. Josette-Lyon, mai 2009

Ailleurs sur le web

 

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24