1. / Grossesse - Enfant
  2. / Enfant
  3. / Ecole, apprentissage

Rythme scolaire : nos enfants ont-ils une vie trop fatigante ?

Semaine de 4 jours, journée entière ou demi-journée... Quel est le meilleur rythme pour l'école ? Quelles sont les bonnes conditions pour un apprentissage efficace ? L'emploi du temps des enfants est-il trop chargé ? Quels sont les avis des chronobiologistes, spécialistes de l'horloge biologique ?

Rédigé le , mis à jour le

Rythme scolaire : nos enfants ont-ils une vie trop fatigante ?
Rythme scolaire : nos enfants ont-ils une vie trop fatigante ?
Sommaire

Quel rythme pour les enfants ?

Marina Carrère d'Encausse et Michel Cymes expliquent les rythmes biologiques.

En discussion depuis une vingtaine d'années, le réaménagement des rythmes scolaires hésite entre 6, 5 ou 4 jours. Désormais, c'est 4 jours ou 4 jours et demi selon la volonté des conseils d'école de chaque municipalité. Les spécialistes de l'horloge biologique, les chronobiologistes, sont pourtant unanimes : l'emploi du temps actuel de nos écoliers est inadapté aux fluctuations de leurs capacités d'apprentissage et d'attention. Se lever tous les jours à la même heure, c'est moins fatiguant pour l'organisme. C'est ce qui explique les fatigues du lundi matin.

Le rythme biologique de l'attention des enfants varie au cours de la journée. Chez les 10-12 ans, elle est maximum en fin de matinée avant le repas de midi, puis elle baisse pour remonter après 15 h. Chez les plus jeunes 7-8 ans, c'est à peu près la même courbe sauf que la remontée de 15 h est plus faible.

Les rythmes biologiques sont sous le contrôle d'une horloge interne, une structure située dans le cerveau (la principale au niveau des noyaux suprachiasmatiques, constitués de 10 000 neurones et logés dans l'hypothalamus).

Cette horloge synchronise et coordonne les variations d'hormones telles que le cortisol ou la mélatonine, mais aussi des paramètres physiologiques comme la fréquence cardiaque ou la température corporelle. Mais cette horloge ne peut fonctionner correctement qu'en s'ajustant à l'environnement et en particulier, aux alternances entre le jour et la nuit. Il est donc nécessaire de respecter le rythme veille/sommeil de l'enfant pour ne pas dérégler son horloge interne.

C'est notamment au cours du sommeil que les 125 milliards de cellules nerveuses présentes à la naissance forment de nouvelles connexions. Le sommeil aide ainsi à la mise en place des circuits de mémorisation et d'apprentissage.

Pour un enfant de moins d'un an, il faut seize heures par jour au minimum. De 2 à 3 ans, il a besoin de quatorze heures par jour et après 6 ans de dix heures environ. Des états de somnolence dans la journée sont un signe de manque de sommeil.

Rythme scolaire, un vrai casse-tête

Bref historique de la réforme des rythmes scolaires.

Durant la journée, l'aménagement de la semaine scolaire fait partie des facteurs exogènes qui peuvent perturber l'horloge biologique. Des études ont montré que le niveau des performances intellectuelles d'un enfant atteint un pic vers 11 heures, diminue après le déjeuner et remonte en fin d'après-midi.

La problématique principale du rythme scolaire est la fatigue des enfants mais il cache aussi un autre problème : l'adaptation entre le temps scolaire et le temps éducatif, ce qui n'est pas la même chose. Le temps éducatif correspond au rythme des apprentissages de la journée. Il faut du temps pour apprendre, du temps pour digérer le savoir et du temps pour expérimenter. Le rythme scolaire est le nombre de jours et d'heures de présence à l'école... qui influe sur ce temps éducatif.

Un réaménagement du temps scolaire

Reportage dans une école primaire d'Arras, dans le Pas-de-Calais (62).

Suite au décret Darcos, il n'était plus possible de travailler le samedi matin et les enfants ont perdu une matinée de classe. Les enseignants et la direction de cette école ont demandé une dérogation pour réaménager le rythme scolaire de l'établissement.

Après 16 h, l'école propose des activités périscolaires, activités culturelles, sportives ou aide aux devoirs.

Difficile de gérer le rythme de chacun

Comment concilier les emplois du temps d'une fratrie de 6 à 15 ans ?

Véronique a quatre enfants de 6 à 15 ans. Elle travaille à plein temps mais s'est libérée deux après-midi pour s'occuper de ses enfants. Malgré tout, le rythme est soutenu à la maison et la fatigue se fait sentir.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

  • Ecole : l'Académie de médecine contre la semaine de 4 jours
    Un lever trop matinal, des journées trop longues, des horaires inadaptés… La semaine de quatre jours irait à l'encontre du rythme biologique des enfants. C'est la conclusion d'un rapport de l'Académie nationale de médecine rendu en janvier 2010.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24