1. / Alimentation
  2. / Régimes

Que penser du régime cétogène ?

Autrefois utilisé dans la prise en charge des épilepsies graves de l'enfant, le régime cétogène refait aujourd'hui parler de lui comme régime amaigrissant. Certains affirment en outre – sans beaucoup de preuves à l’appui – qu'il permet d'améliorer les symptômes dans une foule de pathologies. Or, ce régime fait clairement fi de l'équilibre alimentaire. Les explications avec le Dr Catherine Serfaty-Lacrosnière, nutritionniste.

Rédigé le , mis à jour le

Régime cétogène : régime controversé ou véritable adjuvant thérapeutique, qu'en est-il vraiment ?
  • Qu'est-ce que le régime cétogène ?

Les cellules de notre organisme ont besoin d'énergie pour fonctionner quotidiennement. Classiquement, ce sont les glucides, et plus particulièrement le glucose qui est la principale source d'énergie. Le régime cétogène change la donne. Ce ne sont plus les glucides qui fournissent l'énergie aux cellules mais les "corps cétoniques".

Idée de menu cétogène

- guacamole

- brocolis sautés à l'huile de coco

- saumon avec une sauce crème et gingembre

- crème chocolat et coco

  • D'où proviennent les corps cétoniques ?

Quand les cellules n'ont plus de glucides à disposition, il leur faut trouver une nouvelle source d'énergie. Les "corps cétoniques" sont trois types de molécules formées lorsque des acides gras sont transformés par l'organisme en l'absence de glucose. Deux de ces corps cétoniques sont utilisés par le cœur et le cerveau comme source d'énergie, le troisième est éliminé. C'est la cétose. Ces corps cétoniques sont d'ailleurs bien connus de ceux qui font des régimes ou qui jeûnent, car ils sont responsables d'une mauvaise haleine assez caractéristique.

  • Comment et pourquoi établit-on un régime cétogène ?

Le régime cétogène ne fournit pratiquement pas de glucides. Il apporte 5% des calories totales au lieu des 50% classiquement apportés par une alimentation équilibrée. En moyenne, 75% des calories sont représentées par les lipides.

Dans certaines épilepsies graves de l'enfant, dont la maladie de De Vivo, il existe entre autres le déficit d'un transporteur du glucose dans le cerveau, qui ne reçoit donc pas son apport énergétique indispensable. Les graisses très abondantes du régime cétogène sont le seul carburant du cerveau, et cela limite les convulsions, car le cerveau est nourri. Ce régime très strict (et calculé au gramme près !) doit être mis en place lors d'une hospitalisation.

  • Quels sont les bénéfices du régime cétogène sur la santé ?

Outre son intérêt dans le cadre particulier de l'épilepsie grave de l'enfant, le bénéfice le plus évident du régime cétogène est la perte de poids. L'état de cétose provoque également des nausées, une fatigue ou des maux de tête. Ces effets secondaires, certes transitoires, entraînent généralement une diminution de l'appétit, donc des apports alimentaires.

Certains le proposent comme régime amaigrissant, à la condition qu'il soit suivi à la lettre, car la moindre incursion de glucides interrompt la cétose... et donc la perte de poids. Certaines études semblent indiquer une légère supériorité du régime cétogène en termes de perte de poids à un an par rapport aux régimes pauvres en graisses ou hyperprotéinés. En revanche, il n'existe a priori pas d'étude permettant de juger de la persistance de cette perte de poids à plus long terme.

  • Quid d'une amélioration de la glycémie et d'une meilleure prévention cardiovasculaire avec le régime cétogène ?

Certaines études évoquent une amélioration de l'équilibre glycémique chez les diabétiques. L'apport en glucides est en effet fortement abaissé.

En ce qui concerne la santé cardiovasculaire, on pensait initialement que cette alimentation était délétère. Mais une méta-analyse de 2013 semble montrer une amélioration de la pression artérielle et des taux sanguins des triglycérides et du cholestérol HDL. En revanche, le taux de cholestérol LDL (mauvais cholestérol) augmente. On est donc loin d'un consensus.

  • Quels sont les aliments autorisés dans le régime cétogène ?

Le régime cétogène est un régime restrictif puisqu'il n'autorise que les viandes, volailles, poissons, fruits de mer, œufs, le beurre, les huiles, les oléagineux, certains rares légumes peu riches en glucides comme les légumes verts feuillus, épinards, kale ou laitue ainsi que les fromages à pâte dure. Les autres produits laitiers, du lait aux yaourts entiers, sont autorisés avec modération.

Les légumes comportant plus de glucides disparaissent des assiettes. Plus de carotte, de betterave, de maïs ou de patate douce. Plus de fruits sauf l'avocat considéré comme l'aliment phare du régime cétogène grâce à son contenu en graisses monoinsaturées et bien entendu, aucune douceur au programme.

Il est conseillé de bien s'hydrater avec au moins deux litres d'eau par jour et de complémenter avec des vitamines, des oligo-éléments ainsi que des fibres peu présents dans les choix alimentaires.

  • Peut-on manger toutes les graisses de façon illimitée ?

Non, on ne peut pas manger toutes les graisses de façon illimitée. Il faut être vigilant avec le type de gras absorbé. Il faut limiter les oméga 6 pro-inflammatoires, comme dans les huiles de tournesol, pépins de raisins et germes de blé mais la consommation d'acides gras monoinsaturés de l'huile d'olive et des oléagineux ainsi que celle des acides gras saturés est libre. Le régime cétogène met particulièrement l'accent sur l'utilisation de l'huile de coco, dont les acides gras saturés ne sont pas aussi nocifs pour les artères et se transforment assez rapidement en corps cétoniques.

  • En conclusion, Dr Catherine Serfaty-Lacrosnière, quel est votre avis sur le régime cétogène ?

Le régime cétogène est un régime restrictif qui a des indications spécifiques. Si ce régime est intéressant dans les cas de pathologies graves comme l'épilepsie sévère de l'enfant où son effet bénéfique est scientifiquement documenté, il faut sérieusement mettre en garde les candidats à la minceur contre les effets secondaires d'une telle alimentation, surtout si elle est poursuivie longtemps car elle peut conduire à des carences, en particulier de fibres et de vitamines.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24