Ulcères veineux : quels traitements ?

L'ulcère veineux est une plaie qui apparaît sur le tiers inférieur de la jambe, sur le mollet et plus souvent encore au niveau de la cheville… Elle va creuser la peau, souvent jusqu'à l'os. Cette plaie peut devenir chronique et parfois perdurer plusieurs années.

Rédigé le , mis à jour le

Ulcères veineux : quels traitements ?
Sommaire

Qu'est-ce qu'un ulcère veineux ?

Marina Carrère d’Encausse et Michel Cymes expliquent comment se forme un ulcère veineux.

L'ulcère veineux est une complication des varices ou d'une phlébite. Il touche dans deux tiers des cas des femmes de plus de 50 ans. Et l'ulcère veineux est de plus en plus fréquent à cause du vieillissement de la population et de la diminution de l'activité physique.

Un ulcère veineux intervient en cas d'insuffisance veineuse, autrement dit quand il y a un mauvais retour du sang veineux vers le cœur. Le sang circule dans l'organisme dans deux sens. Un sens aller véhiculé par les artères et chargé de transporter le sang riche en oxygène vers les tissus de l'organisme. Une fois la distribution réalisée, le sang saturé en déchets et en gaz carbonique est transporté par les veines jusqu'au cœur, c'est le sens retour. À la différence des artères, les veines sont des vaisseaux dont la paroi est fine et transparente, ils ne contiennent pas de fibres musculaires pour propulser le sang.

Les veines ont besoin d'un peu d'aide : la pression de la plante des pieds aide à propulser le sang vers le haut. La contraction des muscles des jambes chasse aussi le sang vers le haut. Et pour éviter que le sang ne revienne en arrière, les veines sont dotées d'un système anti-retour : de petits clapets, des valvules s'ouvrent sous l'effet de la pression sanguine et se referment mécaniquement en cas de reflux.

Mais au fil des années, les veines peuvent se dilater. Les valvules anti-reflux ne sont plus efficaces, le sang veineux ne remonte plus vers le cœur, ou mal. Il stagne à certains endroits et la pression à l'intérieur des petites veines augmente, surtout près de la cheville. Le liquide "fuit" des veines et endommage la peau et le tissu autour. La peau endommagée meurt et forme un ulcère, en particulier après une ecchymose ou une éraflure.

Ulcères veineux : panser les plaies

Le traitement à base de pansement et contention est simple mais primordial après l'apparition d'une plaie.

L'ulcère veineux ne provoque quasiment pas de douleur au début, il évolue en silence. Seule la plaie est douloureuse, mais quand elle apparaît il est trop tard pour une guérison rapide.

Le premier soin des ulcères veineux est la pose de pansement et d'une contention. Entre 40 et 70 % des ulcères cicatrisent avec les pansements.

Il faut également marcher régulièrement pour faciliter la circulation sanguine et reposer ses jambes en les surélevant. Mais quand cela ne suffit pas et que la plaie est devenue chronique, il faut opérer.

Ulcères veineux : quand la plaie devient chronique

Attention, images de chirurgie ! L'intervention consiste à brûler la veine de l'intérieur en la laissant en place avec une fibre laser.

La chirurgie a pour but de condamner la veine responsable de l'ulcère veineux. Différentes techniques existent.

On a longtemps pratiqué la technique du stripping, qui consiste à retirer la veine saphène responsable du système veineux superficiel. Cette technique se pratique sous anesthésie générale, elle est assez invasive, et surtout elle prévient mal les rechutes qui surviennent dans 50 % des cas.

Depuis une dizaine d'années, on préfère une autre technique moins invasive qui se fait sous anesthésie locale. Cette technique chirurgicale consiste à brûler la veine de l'intérieur en la laissant en place avec une fibre laser.

Pour prévenir l'ulcère veineux, il faut prévenir la phlébite. La marche est conseillée, mais pas nécessairement les sports intenses. Il faut dans tous les cas éviter l'immobilité, le piétinement, les grosses chaleurs.

Et pour éviter les rechutes, il faut appliquer les mêmes principes car les récidives sont fréquentes quand l'hygiène de vie n'est pas au rendez-vous.

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24