Pourquoi déprime-t-on parfois après la guérison de son cancer ?

Depuis l'annonce de ma guérison, je me sens très déprimée alors que tout mon entourage pensait que j'allais enfin reprendre le dessus. Comment l'expliquer ?

Rédigé le , mis à jour le

Pourquoi déprime-t-on parfois après la guérison de son cancer ?

Les réponses avec le Dr Sarah Dauchy, psycho-oncologue à l'Institut Gustave-Roussy (Villejuif) :

"La déprime après l'annonce d'une guérison de cancer est extrêmement fréquente et la période de risque que l'on a beaucoup vu au moment de l'annonce est déportée au moment de l'arrêt. Cela s'explique car l'arrêt n'est pas un moment donné mais une phase de transition. Et aussi car c'est au moment de l'arrêt que les examens médicaux et les contacts avec le milieu hospitalier s'estompent. Les proches, eux, n'ont qu'une seule envie : penser à autre chose. À ce moment-là le patient va faire le bilan de tout ce qu'il a perdu (perte des cheveux, reprise du travail,…) et durant cette période, le patient aura moins de soutien. Il s'agit donc d'une phase très à risque, ce qui est d'autant plus difficile que durant cette phase, on doit normalement avoir accès à un certain nombre de techniques de reconstruction. Et on n'y aura pas accès si on est déprimé."

En savoir plus

Dossier :

Questions/réponses :

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24