1. / Sexo
  2. / IST
  3. / Papillomavirus

Papillomavirus : bientôt un vaccin pour les garçons ?

La Haute Autorité de Santé envisage d’étendre le vaccin aux garçons. Le papillomavirus est responsable de nombreux cancers, comme celui de la gorge, de l’anus, du pénis, ou encore du col de l’utérus.

Rédigé le

Papillomavirus : bientôt un vaccin pour les garçons ?

Aujourd’hui en France, la vaccination contre le papillomavirus est seulement recommandée pour les filles de 11 à 14 ans. Dans le monde près de 30 pays recommandent depuis plusieurs années de mieux lutter contre sa propagation en vaccinant aussi les garçons. « Il y a des pays qui atteignent 80 à 85% de leur population vaccinée et ce depuis des années. Donc on a un recul extrêmement important et on sait que les effets secondaires sont des effets secondaires bénins » commente Jean-Baptiste Méric, directeur du pôle santé publique et soins à l’Inca.

6300 nouveaux cancers chaque année

Dans sa version la plus récente, ce vaccin protège contre 9 souches du virus. Elles sont responsables de 90% des cancers du col de l’utérus, mais aussi de 80% des cancers de l’anus car les localisations et les atteintes provoquées par ce papillomavirus évoluent avec les pratiques sexuelles. « Le cancer du col de l’utérus est le plus connu mais ce n’est effectivement pas le seul puisque l’on peut avoir aussi des cancers du canal anal, des cancers ORL, des cancers de l’amygdale, des cancers de la gorge, qui sont des vrais cancers qui entraînent des décès ! »  ajoute Jean-Baptiste Méric, directeur du pôle santé publique et soins à l’Inca. On diagnostique chaque année 6300 nouveaux cancers liés au papillomavirus dont 1700 cancers ORL.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr