1. / Sexo
  2. / Homosexualité

Ados et sida : le manque de vigilance ?

La vigilance est importante. Mais un manque de vigilance, une fois, peut-il suffire ?

Rédigé le , mis à jour le

Ados et sida : le manque de vigilance ?

Les réponses avec le Dr Marina Karmochkine, médecin immunologiste hôpital Georges Pompidou (Paris) :

"Une fois peut suffire. Actuellement à Paris et dans les grandes villes, l'épidémie n'est pas du tout contrôlée chez les homosexuels. Je pense que l'on a un rôle en tant que soignant, en tant que parent, si on a un enfant homosexuel, il faut vraiment arriver à parler de prévention, encore plus qu'avec les jeunes filles. Il suffit d'une fois pour être contaminé.

"L'existence d'une autre maladie sexuellement transmissible comme l'herpès, ou encore la charge virale, c'est à dire la quantité de virus de la personne avec qui on a un rapport sexuel, rendent le terrain plus propice à la contamination. Effectivement, une fois peut suffire pour être contaminé. C'est pour ça que le message est de toujours se protéger, quand on est avec quelqu'un qu'on ne connaît pas. L'autre message est de se faire tester. La plupart des gens en consultation ont été contaminés parce qu'ils ont répété des rapports avec des personnes qui ne se savaient pas elles-mêmes séropositives."

En savoir plus 

Dossier :

Questions/réponses :

* Les réponses avec le Dr Marina Karmochkine, médecin immunologiste à l'hôpital Georges-Pompidou (Paris)

Sponsorisé par Ligatus