1. / Se soigner
  2. / Vaccins
  3. / Vaccin contre la grippe

Grippe : la campagne de vaccination prolongée jusqu'au 29 février

EN BREF - Le nombre de cas de grippe augmente lentement, mais sûrement, constate l'Institut de Veille Sanitaire (InVS). Mais cette année, la couverture vaccinale est particulièrement restreinte, avec moins de la moitié des personnes à risque vaccinées. La validité des bons de vaccination qui leur ont été envoyés est prolongée jusqu’au 29 février 2016, par décision de l'Assurance-maladie et de la Direction générale de la santé.

Rédigé le

Grippe : la campagne de vaccination prolongée jusqu'au 29 février
Grippe : la campagne de vaccination prolongée jusqu'au 29 février

Dans son bulletin hebdomadaire publié le 20 janvier, l'Institut national de Veille Sanitaire (InVS) note que, si l'activité de la grippe est jusqu'à présent restée faible, "certains indicateurs" augmentent progressivement... De son côté, le réseau de surveillance Sentinelles précisait qu'environ 45.000 nouveaux cas de grippe avaient été enregistés entre la première et la deuxième semaine de janvier. En ce début d'année, le virus de la grippe se propage lentement donc, mais sûrement.

Le vaccin contre la grippe est pris en charge à 100% par l'Assurance-maladie pour les "personnes à risque", à savoir :

- les personnes âgées de 65 ans et plus ;
- les femmes enceintes ;
- les personnes atteintes de maladies chroniques ;
- les personnes dont l'indice de masse corporelle (IMC) est supérieur à 40 ;
- l'entourage familial de nourrissons de moins de six mois présentant des facteurs de risque grave ;
- les personnes séjournant dans un établissement de soins ;
- les professionnels de santé libéraux en contact régulier avec des sujets à risque de grippe sévère.

Or, l'InVS constate que la couverture vaccinale des populations à risque (voir encadré) n'est que de 47% selon une estimation provisoire, "loin de l'objectif de 75% fixé par l'OMS"

"Il est important pour les personnes à risque de se faire vacciner : l’épidémie n’a pas débuté et il est donc encore temps", souligne l'InVS.

L'Assurance-maladie et la Direction générale de la santé ont décidé de prolonger la validité des bons envoyés aux personnes à risque jusqu'à la fin du mois de février.

L'insitut rappelle que l’an dernier, en France métropolitaine, l'épidémie de grippe de "forte ampleur", qui a durement frappé les personnes âgées, et a contribué à une surmortalité hivernale de 18.300 décès (soit "l’excès de mortalité observé le plus élevé depuis l'hiver 2006-2007").

Grippe : comment limiter les risques de contagion ?

Pour limiter les risques de contagion de l'épidémie de grippe, il est impératif de suivre quelques mesures d'hygiène.

  • bien se laver les mains avec du savon liquide, en les frottant pendant 30 secondes ;
  • se servir d'un mouchoir jetable pour se moucher, tousser, éternuer ou cracher, et le jeter aussitôt ;
  • porter un masque si vous êtes grippé, surtout pour rendre visite à une personne fragile ;
  • ne pas emmener un nourrisson dans les lieux publics où il pourrait entrer en contact avec des personnes infectées en période d'épidémie ;
  • ouvrir régulièrement les fenêtres pour aérer et diminuer la concentration en microbes ;
  • éviter de serrer les mains ou de faire la bise pour saluer ;
  • ne pas directement toucher ses yeux, sa bouche ou son nez, sans s'être lavé les mains au préalable.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr