1. / Se soigner
  2. / Vaccins

Quels vaccins pour les seniors ?

Grippe, DTP, coqueluche, zona... A partir de 65 ans, la prévention par la vaccination contribue à la bonne santé des seniors. Cette année, le vaccin contre le zona, disponible depuis juin 2015, vient renforcer ce rendez-vous vaccinal. Se protéger contre ces maladies est un bon réflexe surtout pour les personnes âgées, plus fragiles.       

Rédigé le

Quels vaccins pour les seniors ?

Contrairement aux idées reçues, la vaccination n'est pas réservée aux enfants et aux jeunes adultes. Après 65 ans, certaines protections sont fortement recommandées. "On considère que l'immunosénescence, c'est-à-dire le vieillissement du système immunitaire, commence assez tôt dans la vie. Dès 45 ans, on a un système immunitaire qui est moins efficace que quand on est plus jeune. Quand on vieillit, on va être plus sensible aux infections et en particulier aux complications de ces infections", explique Odile Launay, infectiologue à l’hôpital Cochin (AP-HP).

Dans le carnet de santé du senior, plusieurs vaccinations sont recommandées :

- Le vaccin antigrippal. Il doit être renouvelé tous les ans au début de l'automne. Les seniors sont considérés comme des personnes à risque compte tenu de la gravité potentielle de la maladie et de ses complications.

- Le vaccin contre le tétanos. Il s'agit d'une maladie infectieuse très grave provoquée par un microbe que l'on retrouve fréquemment dans la nature, notamment dans la terre et le fumier. Cette vaccination se fait généralement dans le cadre du vaccin qui protège également contre la diphtérie, la polyomyélite. Ce rappel s'effectue tous les dix ans environ.

- Le vaccin contre la coqueluche. Il s'agit d'une maladie respiratoire très contagieuse. "L'objectif principal de la vaccination des seniors est d’éviter de transmettre la coqueluche à leurs petits enfants. S'ils sont en contact avec leur petit-fils ou leur petite fille, en particulier entre la naissance et 4 mois, c'est-à-dire à une période ou le bébé ne va pas avoir d'anticorps et ne va pas être protégé", précise Odile Launay, infectiologue à l'hôpital Cochin.

- Le vaccin contre le zona. Le virus du zona peut provoquer d'intenses douleurs. Cette maladie infectieuse est due à la réactivation du virus de la varicelle. Une personne sur quatre développera un zona dans sa vie et la moitié des cas surviennent après 65 ans. Avec ce nouveau vaccin disponible depuis juin 2015 en pharmacie, le risque d'apparition de la maladie est diminué de près de 50%.

Quant aux seniors qui voyagent à l'étranger, n'hésitez pas à demander conseil auprès de votre médecin traitant afin de connaître la ou les vaccinations recommandées ou obligatoires en fonction de la destination.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus