1. / Se soigner
  2. / Urgences
  3. / Attentats

Attentat de Manchester : comment s'organisent les secours ?

Ce lundi soir, un attentat a fait au moins 22 morts et une soixantaine de blessés à la sortie d'un concert à Manchester, en Angleterre. Une attaque qui n'est pas sans rappeler celle qui avait fait 90 morts au Bataclan le 13 novembre 2015. Comment s'organisent les secours ? Comment se prépare-t-on à ces actes terroristes ? Les explications avec le Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste.

Rédigé le

Chronique du Dr Patrick Pelloux, médecin urgentiste, du 23 mai 2017

L'attentat de Manchester correspond à la fois à une attaque ciblée visant une salle de spectacle avec une chanteuse à la mode américaine, Ariana Grande, comme au Bataclan et une explosion comme à l'aéroport de Bruxelles. Le ou les terroriste(s) ont été encore plus loin dans l'horreur en ciblant des jeunes et des enfants sortant d'une salle de spectacle.

Il s'agit donc d'un effet d'explosion, c'est-à-dire d'un effet dit blast, une onde très forte, avec un souffle violent et les débris... avec toute la traumatologie que cela engendre.

Comment interviennent les secours ?

En Angleterre, les interventions sont à peu près les mêmes qu'en France. Police, pompiers, secouristes et médecins se rendent sur le lieu de l'attentat.  Puis, les véhicules de secours font ce que nous appelons une "noria" vers les hôpitaux. Il faut aller très vite, empêcher les hémorragies, réchauffer, réanimer en cas d'arrêt cardiaque, et se rendre le plus vite possible directement au bloc opératoire.

Dans ce cas précis, avec l'effet de l'onde de choc, des victimes légères peuvent devenir gravissimes dans les 48 à 72 heures par hémorragie pulmonaire. Toutes les victimes doivent être surveillées. Des perforations tympaniques peuvent également y être associées.

Enfin, les secours vont devoir assister psychologiquement toutes les personnes présentes sur place qui vont développer un syndrome post-traumatique.

Comment se préparer à ces actes terroristes ?

Pour faire face à ces actes terroristes, tout le monde s'entraîne. Nous avons eu des discussions avec nos amis britanniques et échangé sur les secours. Tout le monde est extrêmement vigilant et prend soin de s'entraîner.

À chaque nouvel attentat, nous revoyons les plans de secours. En France, tous les scénarios ont été préparés mais les terroristes islamistes varient toujours les attaques et les modèles. On doit donc être surentraîné et tout faire pour sauver les victimes.

Que faire en cas d'attaque ?

En cas d'attaque terroriste, il est conseillé de se protéger, de fuir, d'alerter les secours et plus en amont, d'apprendre les gestes qui sauvent comme la pose d'un garrot...

Sponsorisé par Ligatus