1. / Se soigner
  2. / Recherche

Manger des tomates pour prévenir les AVC ?

Bonne nouvelle pour les aficionados du fruit roi des légumes ! Manger des tomates réduirait le risque d'accident vasculaire cérébral. Selon une étude finlandaise, publiée le 9 octobre 2012, dans la revue américaine Neurology, c'est le lycopène, le pigment donnant sa couleur à la tomate, puissant antioxydant, qui nous protégerait de ce déficit neurologique soudain.

Rédigé le

Manger des tomates pour prévenir les AVC ?
Manger des tomates pour prévenir les AVC ?

Les antioxydants sont à l'honneur dans la lutte contre les accidents vasculaires cérébraux. Après les flavonoïdes présents dans le chocolat et les agrumes, c'est au tour des lycopènes, présents dans la tomate, cuite de préférence, d'être au centre de toutes les attentions. Des chercheurs finlandais de l'université de Kupio viennent de révéler que les hommes ayant un taux plus élevé de lycopène dans leur sang avaient moins de risques de subir un AVC que ceux ayant les teneurs sanguines les plus faibles.

L'étude finlandaise, menée sur 1 031 hommes âgés de 46 à 65 ans, s'est penchée sur le taux dans le sang de plusieurs antioxydants, parmi lesquels l'alpha-carotène, le bêta-carotène, une forme de vitamine E, la vitamine A et bien sûr le lycopène. Pendant douze ans, les chercheurs ont ainsi mesuré le taux sanguins de chacun de ces antioxydants.

Parmi ces hommes, 67 ont présenté un AVC dans la période de l'étude. Les prises de sang ont révélé que les hommes qui présentaient les taux les plus faibles de lycopène ont été plus nombreux, à risque égal, à faire un AVC que ceux qui possédaient les taux les plus élevés, soit 25 hommes sur 258 contre 11 sur 259. Ainsi, les participants ayant le plus de lycopène dans le sang avait environ deux fois moins de risque de subir une attaque cérébrale !

Selon Jouni Karppi, directeur de l'étude : "cette recherche vient conforter les vertus d'un régime alimentaire riche en fruits et légumes pour abaisser le risque d'accident vasculaire". Il ajoute : "le lycopène agit comme un antioxydant, il réduit ainsi l'inflammation et prévient la formation de caillots sanguins à l'origine de la majorité des AVC".

A noter, l'étude n'a trouvé aucun lien entre le taux des autres antioxydants mesurés et les AVC.

Source : "Serum lycopene decreases the risk of stroke in men", Neurology, 9 octobre 2012

En savoir plus

Sur Allodocteurs.fr :

Sponsorisé par Ligatus