1. / Se soigner
  2. / Recherche

Les infos santé à retenir cette semaine

Des macaques nés par clonage, un effrayant ver à sushi, des parents d'enfants autistes mécontents et un joint en odeur de sainteté auprès des adolescents  ...

Rédigé le , mis à jour le

Les infos santé à retenir cette semaine
Les infos santé à retenir cette semaine

Premier clonage de macaques

Première scientifique : le 24 janvier, des chercheurs chinois ont annoncé avoir réussi à donner naissance à deux macaques génétiquement identiques en utilisant la technique de clonage employée en 1996 pour la brebis Dolly. Âgés respectivement de huit et six semaines, les petits Zhong Zhong et Hua Hua sont les premiers primates à avoir été clonés à partir de cellules non reproductrices.

Ils se portent, pour l’instant, bien. Les primates sont les animaux les plus proches des humains. Les scientifiques qui ont mené cette expérience ont reconnu que leurs travaux allaient susciter de nouvelles craintes concernant le clonage humain.

A lire : Premiers singes nés avec la méthode de clonage utilisée pour Dolly

Autisme : les associations réclament une meilleure utilisation de l'argent public

La Cour des Comptes a rendu un rapport qui pointe du doigt les défaillances de la France dans la prise en charge de l'autisme (retard diagnostic, manque de formation du personnel médical ou encore scolarisation insuffisante des enfants autistes). Olivia Cattan, présidente de SOS autisme, était notre invitée et a réagi aux constats de ce rapport.

Elle a dénoncé leur manque de sévérité. Elle a surtout fustigé le manque de transparence et de rationnalité dans l'utilisation des fonds publics dédiés à l'autisme. Les associations réclament un audit de terrain pour comprendre où va vraiment l'argent. Elles demandent aussi un deploiement de cet argent vers les structures qui pratiquent les méthodes éducatives recommandées par la Haute Autorité de Santé et une prise en charge par la Sécurité Sociale des côuteux soins en libéral dont ont besoin les enfants.

A lire : "On dépense environ 3000 euros par mois pour la prise en charge de nos enfants"

Le joint a plus la cote que la cigarette auprès des jeunes

Bonne nouvelle : entre les jeunes et la cigarette, ce n'est plus du tout ça. Les politiques de santé publique sont passées par là et lui associent désormais unte image "résolument négative", liée à "la mort et la souffrance". Le tabac n'est même plus associé à la sociabilité.

En revanche, le cannabis a bien meilleure réputation. Selon une étude de l'OFDT menée entre 2014 et 2017 auprès d'un échantillon représentatif de 200 jeunes âgés de 13 à 18 ans, le cannabis sous forme d'herbe est considéré comme "un produit naturel, bio, moins chimique" (plus rassurant "en terme de composition" que la résine, qualifiée elle de "pneu" ou de "dégueulasse") , "moins addictif" et "moins dangereux" que la nicotine.
 

A lire : Les ados préfèrent le joint à la cigarette

Pour 10 sushis achetés, un ver offert ?

Il y a maintenant de quoi y réfléchir à deux fois avant de commander un plateau de sushis. Un podcast médical nord-américain rapporte un cas d’infection par un ver intestinal long d’1,70 mètre, dont l’origine est imputée à l’ingestion de poisson cru.

Un médecin de Fresno (Californie) a facilement identifié le problème d'un homme qui s'est présenté avec des violentes crampes à l’estomac et une diarrhée sanglante...et un long fil extrait de ses selles qu'il avait amené dans un sac : un ver digestif. L'interrogatoire du patient a tout de suite permis d'écarter l'hypothèse de la contamination dans un pays étranger où ces infections sont courantes. Le malheureux était moins porté sur les voyages...que sur la consommation quasi quotidienne de poisson cru.

A lire : Vers parasites : un cas d'infection par des sushis rappelle la nécessité de prendre quelques précautions

Sponsorisé par Ligatus