1. / Se soigner
  2. / Médicaments
  3. / Pharmacie

Des médicaments à domicile grâce à la téléconsultation pharmaceutique

Certains malades chroniques ont pour obligation de se rendre à l’hôpital pour récupérer leur traitement. Pour soulager ces patients fragiles, le CHU de Grenoble a mis en place une téléconsultation pharmaceutique.

Rédigé le

Des médicaments à domicile grâce à la téléconsultation pharmaceutique

Un ordinateur et une webcam, il n’en faut pas plus aux pharmaciens du CHU de Grenoble pour entretenir le contact avec leurs patients malgré la distance. Depuis le début du confinement, ils ont mis en place un dispositif unique en France : un service de téléconsultation destiné aux patients souffrant de maladies chroniques comme la mucoviscidose ou l’hypertension artérielle pulmonaire. 

 

"On n'est pas toujours assez vaillant pour sortir de chez soi"

 

Mais qui dit pharmacie dit surtout délivrance d’un médicament. D’ordinaire remis en main propre chaque mois dans la pharmacie hospitalière, le traitement de ces malades chroniques est désormais livré à domicile. “C’est vraiment pratique de ne pas avoir à se déplacer, surtout de ne pas aller traîner à l’hôpital où il y a toutes sortes de bactéries qui ne sont pas très sympas pour nous. Et puis on n’est pas toujours assez vaillant pour sortir de chez soi” détaille Sandrine Gestin, 40 ans, bénéficiaire du service.

 

Au CHU de Grenoble, 1000 malades pourraient bénéficier du dispositif

Avant d'envoyer le colis, les pharmaciens s'assurent que le patient soit bien informé de la posologie et des effets secondaires du traitement lors d'une téléconsultation d'environ 30 minutes. Ils prennent également le soin de répondre à toutes leurs questions.

“Ça peut être des questions auxquelles le patient a pensé après le temps de consultation et le rôle du pharmacien va être de pouvoir faire de l’éducation thérapeutique. Cette éducation, elle se fait en complément avec les autres professionnels : les infirmiers mais également le médecin qui a prescrit le médicament” explique le Professeur Pierrick Bedouch, chef du Pôle Pharmacie du CHU Grenoble Alpes.

250 patients pris en charge au Centre Hospitalier Grenoble Alpes bénéficient de ce dispositif innovant. L’objectif de la pharmacie hospitalière est de le rendre accessible aux 1.000 malades concernés.

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr