1. / Se soigner
  2. / Médicaments
  3. / Antibiotiques

La traque aux superbactéries en Antarctique

Au cœur des glaces du pôle Sud, une équipe de scientifiques chilienne part à la recherche de bactéries inconnues et super résistantes aux conditions extrêmes... Dans le futur, elles pourraient servir de base à l'élaboration de nouveaux antibiotiques plus efficaces.

Rédigé le

La traque aux superbactéries en Antarctique
Traque aux superbactéries en Antarctique - Lake Fryxell, Antarctique (Image d'illustration) cc Joe Mastroianni, National Science Foundation

Pour survivre au climat glacial, les micro-organismes du continent blanc élaborent des stratégies d'adaptation. "En raison du niveau de difficulté qu’ils doivent affronter, ils adoptent des stratégies de survie plus innovantes que celles des bactéries qui habitent des latitudes plus basses", explique Maria Soledad Pavlov, l'une des participantes à l'exploration scientifique chilienne. En pas moins de deux voyages, ces chercheurs ont découvert plus de 200 espèces de superbactéries, dont des staphylocoques.

Du bon usage des antibiotiques à l'hôpital en France

Le 18 mai, la Fédération des Hôpitaux Français (FHF) a lancé une campagne pour "sensibiliser sur le juste usage" des antibiotiques à l'hôpital. Intitulée "les antibios, juste ce qu'il faut ", elle propose de mettre en place des actions simples comme un référent antibiotique à l'hôpital ou une formation spécifique à l'ensemble des prescripteurs.

Les micro-organismes antarctiques mettent en place des stratégies d'adaptation pour survivre à leurs conditions de vie extrêmes… Tout comme les bactéries de notre quotidien qui s'adaptent aux antibiotiques en devenant résistantes.  En s'inspirant des unes, l'équipe chilienne espère mettre au point des traitements contre les autres. Cela peut générer un "vaste potentiel d'application en médecine", précise Maria Soledad Pavlov. Car ces découvertes pourraient être la clé de nouveaux antibiotiques, fonctionnant différemment de ceux existants actuellement.

Les antibiotiques, à l'origine de l'apparition de superbactéries

Largement utilisés dès la Seconde Guerre mondiale, les antibiotiques ont permis de faire reculer bon nombre de maladies, comme la tuberculose, augmentant de 15 ans l'espérance de vie de ceux qui y avaient accès. Au total, pas moins de 10.000 molécules antibiotiques réparties en une dizaine de familles, ont vu le jour depuis la découverte de la pénicilline par Fleming en 1928. Humains et animaux en ont reçus, parfois sans parcimonie…

Plus de 50 ans après, l'OMS annonce la fin de l'ère du tout antibiotique. Car utilisés à mauvais escient, les antibiotiques ont fait exploser le nombre de bactéries résistantes, "un problème préoccupant et particulièrement urgent" souligne l'OMS. En Inde par exemple, plus de 20% de la population serait aujourd'hui porteuse de bactéries résistantes, des superbactéries désormais présentes dans toutes les régions du monde.

700.000 personnes meurent de la résistance microbienne

La France connaît depuis la fin des années 70, une augmentation des staphylocoques dorés résistants à la pénicilline dans les établissements de santé. Faute d'antibiotiques efficaces, de simples blessures infectées peuvent devenir mortelles… Au total, près de 700.000 personnes dans le monde meurent chaque année à cause de bactéries résistantes, selon l'OMS.

Espérer lutter contre la résistance microbienne paraît utopique car il s'agit d'un processus naturel. Pour les chercheurs chiliens, la solution serait surtout de préserver l'efficacité des antibiotiques qui fonctionnent, tout en en développant de nouveaux.

Néanmoins, il  faudra être patient avant de voir apparaître en pharmacie de futurs traitements en provenance du pôle sud… "Si l'on pense en terme de santé humaine, cela représente au moins de 10 à 15 ans de recherches, et nous ne faisons que commencer. Mais si l'on pense en termes de santé animale, on peut imaginer arriver à un produit dans 5 ou 10 ans" précise Maria Soledad Pavlov.  

Source : Instituto Antarctico Chileno, 20 mai 2015 (en espagnol)

 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr