1. / Se soigner
  2. / Hôpital

Biographe à l'hôpital : écrire pour se souvenir

Depuis dix ans, des biographes interviennent dans les hôpitaux. Ils aident les patients qui le souhaitent à retranscrire leur vie, leur histoire ou des anecdotes vécues lors de leur hospitalisation. Une parenthèse durant les soins qui permet aux malades de s'évader et de laisser une trace.

Rédigé le , mis à jour le

Biographe à l'hôpital : écrire pour se souvenir

Seulement neuf biographes hospitaliers exercent actuellement en France. Leur rôle est d'utiliser les mots du patient, de les mettre en forme et de les mettre en valeur : "L'engagement que nous avons avec les patients, c'est d'être fidèles à leur parole. Ce sont leurs mots, leur façon de parler, leur humour, leurs traits de langage… Et nous devons, avec cette fidélité, permettre que leur récit soit plaisant et agréable à lire", explique Lucie Creoff, biographe hospitalière au centre hospitalier de Brive.

Lucie Creoff est à la disposition de tous les patients du service cancérologie, trois jours par semaine. Cette ergothérapeute de formation est venue chercher de l'intensité et de la sincérité : "Quand les patients viennent déposer leurs mots, c'est authentique, c'est ce qu'ils ont au fond d'eux… Il n'y a plus de temps, ni de place pour l'apparence", confie-t-elle.

La biographe hospitalière a intégré l'équipe du service depuis plus d'un an. Elle y entretient un lien étroit avec les aides-soignantes. Grâce à la complicité de l'équipe médicale, Lucie peut ainsi partager l'intimité des patients durant leurs traitements. "Le biographe hospitalier offre aux patients une 'pause'. Le patient n'est plus patient, il devient un homme, une femme avec une histoire qui lui est complètement singulière", note le Dr Laure Vayre, chef du service de cancérologie.

Loin d'un testament, ce livre est un projet gratuit qui procure aux patients un sentiment de fierté. À la fin du livre, vingt pages sont laissées blanches pour la suite de leur histoire. Malheureusement, il arrive parfois que la personne décède avant la fin des entretiens. Notes et ébauches sont alors remises à la famille.

Sponsorisé par Ligatus