1. / Se soigner
  2. / Hôpital

À quoi sert l'argent des "Pièces Jaunes" ?

Jusqu'au 11 février 2017 a lieu l'opération "Pièces Jaunes". Depuis 28 ans, cette collecte est organisée par la Fondation Hôpitaux de Paris - Hôpitaux de France pour les enfants malades. Il y a une dizaine d'années, la Fondation a été confrontée à des accusations de mauvaise gestion, balayées par un rapport de la Cour des Comptes en 2010.

Rédigé le , mis à jour le

À quoi sert l'argent des "Pièces Jaunes" ?

Pour beaucoup, les "Pièces Jaunes" c'est un objet, une petite tirelire en carton, et une présidente très médiatique, Bernadette Chirac. Mais, depuis la création de la Fondation, c'est surtout 92 millions d'euros recueillis. Des dons qui ont permis de co-financer 8.400 projets. Et parmi ceux-ci, 51 maisons des parents, 62 maisons des adolescents, plus de 2.700 chambres parents – enfants, plus de 1.000 pompes antidouleurs…

Des projets sélectionnés par des acteurs du monde médical

Tous les ans, la Fondation reçoit entre 350 et 400 demandes de subvention. Chaque projet est étudié et sélectionné par un comité composé uniquement de professionnels de la santé. Parmi eux, le Pr Sabine Sanarcki, chirugien pédiatrique : "Du fait de notre immersion dans le monde hospitalier au jour le jour, on est à même d'identifier les besoins. Ça peut être des choses très triviales mais qui correspondent à des besoins réels : des lits pour les accompagnants, des fresques dans les chambres, des réfections de couloirs… Du coup, c’est enthousiasmant parce que voilà 2000, 3000, 5000, 10 000 euros dans un service, ça va tout de suite enjoliver, égayer, améliorer l'accueil des patients".

L’édition 2016 a permis de subventionner "la Suite" à l'hôpital Necker à Paris. Il s'agit d'un centre proposant de nombreuses activités aux jeunes adultes malades. Laetitia est atteinte de drépanocytose, une maladie du sang. Elle vient ici pour faire du sport, voir des dermatologues, des gynécologues, recevoir des conseils en images… "Ça m’apporte beaucoup, surtout que tout est en condition pour nous mettre à l'aise, pour nous mettre bien, pour qu'on ne se sente pas différent des autres".

Pour être sélectionnés, les projets doivent être très détaillés

Pour que ce projet soit financé à 50% par des dons issus des Pièces Jaunes, Béatrice Langellier-Bellevue, la coordinatrice, a monté un dossier très détaillé. "Il présente la spécificité de Necker, les maladies rares et chroniques, et puis après, notre projet. Qu'est-ce qu'on va faire dans ce lieu ? Pourquoi ça manque à l'hôpital ? On imaginait les lieux, le nombre de bureaux, de chaises… On a donc été super précis, avec un budget prévisionnel très très précis".

Au fil des années, la Fondation a élargi son champ d'action. Elle finance des projets allant de la salle de jeux à des centres de répit pour les accompagnants. Danuta Pieter, déléguée générale de la Fondation, explique : "Je crois que c'est vraiment le rôle d'une fondation comme la nôtre, d'être un facilitateur du changement, un accompagnateur de l'innovation, de tester de nouvelles choses".

Depuis une dizaine d'années, d'autres sources financières viennent compléter la collecte des pièces jaunes. Le mécénat représente quatre millions d'euros, les legs trois millions.

Besoin d'un conseil médical ?

Service proposé par

 logo MesDocteurs

Sponsorisé par Ligatus

Besoin d'un conseil médical ?

Nos médecins partenaires répondent à vos questions immédiatement 24h/24