1. / Se soigner
  2. / Economie de la santé

Bientôt un taux de remboursement unique pour tous les médicaments ?

EN BREF - Un rapport officiel, commandé par la ministre de la Santé, proposerait d'appliquer un taux de remboursement unique à tous les médicaments, selon Le Figaro qui a pu consulter le document.

Rédigé le , mis à jour le

Bientôt un taux de remboursement unique pour tous les médicaments ?
Bientôt un taux de remboursement unique pour tous les médicaments ?

Actuellement, il existe trois paliers de remboursement des médicaments : 65%, 30% et 15%. A ces derniers s'ajoute le remboursement intégral qui concerne les molécules "irremplaçables" pour les maladies graves.

Chaque taux de remboursement est établi, par les autorités de santé, en fonction du service médical rendu par le médicament : plus il est efficace, plus il sera remboursé. "Une exception française", selon Le Figaro, qui a pu consulter un rapport officiel commandé par Marisol Touraine. Le rapport préconiserait de réformer ce système de remboursement en appliquant un taux unique à tous les produits.

Dominique Polton, conseillère spéciale du directeur de l'Assurance-maladie et auteur du rapport, explique dans les colonnes du quotidien vouloir simplifier et rendre plus lisibles ces remboursements. Selon elle, un médicament peu efficace ne devrait pas être remboursé, alors que le reste des traitements, utiles, devraient à l'inverse tous être remboursés au même niveau, qui devrait se situer autour de 60%. En définitive, si ce projet est mis en place, la facture devrait augmenter pour les patients. L'accès au soin pourrait donc encore être réduit pour les personnes les plus modestes...

Cette inquiétude est également partagée par Christian Saout, secrétaire général du Ciss (collectif interassociatif sur la santé), interrogé par l'AFP. Il craint qu'un taux unique de remboursement ne se traduise par une "reste à charge massif sur les ménages (...) en sortant les médicaments à 15 et 30% du remboursement". Finalement, si l'auteur du rapport évoque des questions de "cohérence des remboursements", cette réforme devrait surtout servir à entraîner des économies conséquentes à la Sécurité sociale.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus