1. / Se soigner
  2. / Droits et démarches
  3. / Santé et travail

Une ville entière privée de généralistes pendant trois jours

A partir du 18 mai, Roanne, commune de la Loire est privée de 95% de ses médecins généralistes. Les praticiens protestent contre la loi Santé votée mi-avril.  La grève doit se poursuivre durant trois jours. 

Rédigé le

Une ville entière privée de généralistes pendant trois jours
La grève se poursuit du 18 au 21 mai à Roanne (Image d'illustration)

L'ensemble des généralistes de Roanne dénonce "une situation très grave". Dans une lettre adressée à leur patientèle, les 90 médecins de la région annoncent la fermeture de leurs cabinets jusqu'au 21 mai, face à "l'incompréhension de la classe politique". Ils craignent notamment que la loi de Santé, adoptée le 14 avril à l'Assemblée privatise le système de santé français et le mette sous la tutelle de l'Etat. "Nous sommes aussi inquiets au sujet de la disparition du secret médical", précisent les grévistes.

Dans la région, les généralistes ne sont plus en mesure d'accueillir de nouveaux patients, faute de places et de temps. "L'évolution catastrophique de la démographie médicale, ne permettra plus aux médecins généralistes toujours en exercice, d’assurer une prise en charge correcte de la population. Le renouvellement des médecins généralistes en fin de carrière et de ceux victimes de burn-out, n'est pas assuré", soulignent les médecins roannais.

Le mouvement de grève est soutenu "sans réserve" par l'Union Française pour une Médecine Libre, ainsi que par le syndicat MG France qui évoque déjà un "printemps de Roanne". Les grévistes, quant à eux, prévoient d'éventuelles actions "plus dures" en cas de silence des élus et espèrent que le mouvement fasse tache d'huile dans d'autres régions.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr