1. / Se soigner
  2. / Droits et démarches
  3. / Mutuelle

Enquête de Santé : ''Ces très chères mutuelles''

La très grande majorité des Français possède déjà une mutuelle. À partir de 2016, cette couverture complémentaire doit s'étendre à l'ensemble des salariés du privé. Mais comment choisir entre les nombreuses offres ? Tous les contrats se valent-ils ? Enquête dans un secteur opaque du système de santé. "Ces très chères mutuelles" a été diffusé mardi 27 janvier sur France 5, suivi d'un débat.

Rédigé le , mis à jour le

Enquête de Santé : ''Ces très chères mutuelles''

C'est un passage obligé quand on veut prendre soin de sa santé. 96% des Français ont une couverture complémentaire pour prendre en charge les frais médicaux que la Sécurité sociale ne rembourse pas. Et à compter du 1er janvier 2016, la mutuelle santé doit être généralisée à l'ensemble des 17 millions de salariés du privé.

Depuis 20 ans, les organismes complémentaires - le plus souvent des mutuelles mais aussi des assureurs – ont su tirer profit de l'augmentation des dépenses de santé et du désengagement de la Sécu dans de nombreux domaines : optique, dentaire, médicaments... Aujourd'hui, plus de 700 sociétés différentes se partagent ce marché. Le chiffre d'affaires du secteur est passé de 26 milliards d'euros en 2006 à 37 milliards en 2013. Quelles sont les pratiques de ces acteurs majeurs de notre système de santé ? Et comment s'y prendre pour choisir sa mutuelle ?

La plupart des Français signent leur contrat de mutuelles sans savoir ce qu'ils contiennent. 150%, 200%, 400%... Derrière ces niveaux de garanties en apparence très généreux se cachent souvent des remboursements dérisoires. À l'arrivée, peu d'entre nous savent vraiment pourquoi ils paient un montant de cotisation parfois très élevé. Et ces contrats illisibles sont l'illustration de pratiques opaques et très inégalitaires. Les premières victimes de ce système sont les personnes âgées. En moyenne, les plus de 60 ans ont des montants de cotisation trois fois plus élevés que les jeunes actifs. Ces cotisations grèvent le budget de nombreux retraités. D'autres ne peuvent tout simplement plus les payer.

Pourquoi une telle discrimination ? Et où sont passées les valeurs de solidarité et d'entraide, fondatrices du mutualisme et si souvent vantées dans les publicités ?

Le documentaire de Bruno Timsit "Complémentaires santé : inégalités assurées ?" a été suivi d'un débat animé par Marina Carrère d'Encausse, Michel Cymes et Benoît Thevenet avec des spécialistes et des médecins, qui ont répondu en direct aux questions des téléspectateurs.


 

INVITÉS

  • Marianne Binst
    Directrice générale de Santéclair
  • Brigitte Dormont
    Responsable de la chaire santé Université Paris Dauphine 
  • Guillaume Sarkozy
    Délégué général de Malakoff Médéric

Sponsorisé par Ligatus