1. / Maladies
  2. / Yeux
  3. / Presbytie

Presbytie

Ch@t du 16 octobre 2012 de 15h à 16h : les réponses des Drs Damien Gatinel et Philippe Chastang, ophtalmologistes.

Rédigé le , mis à jour le

Presbytie
Presbytie
Sommaire

Les réponses du Dr Damien Gatinel, ophtalmologiste

Oui les chirurgies oculaires de type laser ou implant permettent aux plongeurs de poursuivre leurs aventures sous marines !

Les meilleurs candidats à la chirurgie de la presbytie sont les hypermétropes (défaut optique corrigé par des verres convexes "loupes"). En corrigeant l'hypermétropie, on induit un effet positif sur la vision de près, ce qui permet le plus souvent de réduire à zéro ou presque le besoin de verres correcteurs. Par ailleurs, il est logique de considérer que comme tout défaut optique, les faibles presbyties sont plus faciles à compenser que les fortes.

  • J'ai été opérée pour ma myopie (Lasik) il y a 10 ans. Lorsque la presbytie s'installera, pourrais-je être opérée ? Pourrais-je porter les lentilles ? Je n'ai plus trop envie de porter des lunettes régulièrement...

Oui, il est possible de réopérer pour la presbytie après LASIK pour myopie. En particulier, la pose d'un implant de type KAMRA (Acufocus) dans la cornée permet de redonner à l'œil presbyte une profondeur de champ (on opère un œil, l'œil non dominant). D'autres techniques sont également susceptibles de voir le jour d'ici à ce que vous soyez presbyte !

  • J'ai 53 ans, je voudrais me faire opérer de la presbytie. L'intervention est faite sur un œil ou touche les 2 yeux ?

Tout dépend du bilan préopératoire, en particulier de l'existence d'un défaut optique en vision de loin associé. Si votre vision de loin est bonne, il est probable que seul l'œil non dominant (celui que l'on utilise pas pour viser par exemple) soit opéré. Si vous avez un défaut optique associé (myopie, hypermétropie, astigmatisme) pour la vision de loin, il est probable qu'une correction bilatérale soit à envisager.

  • Peut-on faire le lasik pour la presbytie sous anesthésie générale ?

Non car il est nécessaire pour l'œil de fixer un repère afin de bien centrer le laser, et par ailleurs l'opération, qui peut certes être impressionnante pour le patient, n'est pas douloureuse et brève (10 mn par œil environ).

  • Après une opération de la myopie par kératotomie radiaire, je suis devenu hypermétrope. Puis-je faire corriger presbytie et hypermétropie à 61 ans ?

Oui, dans votre situation on peut envisager 1) Une chirurgie laser sur la cornée pour corriger l'hypermétropie induite par la kératotomie radiaire : ceci permet d'améliorer la vision de loin et la vision de près ou 2) opérer la cataracte si vous êtes atteint d'une cataracte débutante et dans ce cas, il n'est pas toujours possible de poser des implants multifocaux, mais on corrige au moins l'hypermétropie (vision de loin).

  • 41 ans suis hypermétrope astigmate (très atteinte) et début de presbytie puis-je avoir une chirurgie au laser ?

Oui à priori l'hypermétropie et l'astigmatisme ne constituent pas un frein à l'opération de la presbytie, au contraire l'hypermétropie est souvent un défaut "favorable" pour améliorer à la fois sa vision de loin et sa vision de près vers l'âge de la presbytie. On peut envisager une opération au laser, ou par implant de cataracte (si cataracte il y a).

  • Astigmate et hypermétrope sévère puis presbyte on me dit que je ne peux être opéré, mon œil droit à une vision très faible, je serais née amblyope, effectivement je ne vois pas le relief, je dois le recréer.

La chirurgie réfractive permet de corriger des défauts optiques, mais n'a malheureusement pas (ou très peu) d'effets sur les problèmes sensoriels comme l'amblyopie. Dans votre cas, un bilan est nécessaire pour évaluer l'opérabilité de l'œil "sain" et jauger les risques et le bénéfice attendu.

  • Après une opération de la myopie type kératotomie, est-il possible d'envisager une autre opération corrective notamment pour la presbytie ?

Oui, la kératotomie radiaire (incisions) est compatible avec l'utilisation secondaire du laser "excimer" pour corriger un défaut secondaire (hypermétropie induite, presbytie, etc.).

  • J'ai eu du mal à trouver des lentilles qui conviennent et ce n'est pas encore parfait. La vision est encore floue de loin et pas bien nette de près non plus, seule la vision intermédiaire est bonne. Je suis hypermétrope et presbyte. Dans ce cas l'opération peut-elle être conseillée ?

Une intervention peut être envisagée a priori, l'hypermétropie et la presbytie faisant "bon ménage" dans le cadre de la chirurgie réfractive. Cependant, il existe certains effets indésirables et la vision peut être moins "parfaite" que celle obtenue avec des lunettes pour chaque distance.

  • L'intervention chirurgicale au laser est-elle aussi désagréable que l'examen du fond d'œil ?

Non, d'après la grande majorité des patients interrogés : l'intervention au laser est moins désagréable que l'examen du fond d'œil au verre "à 3 miroirs", qui est posé sur la cornée. Ce qui est désagréable dans cet examen est qu'il est plus long que l'intervention, et surtout qu'il s'accompagne d'une forte projection lumineuse dans l'œil (fort éblouissement). Au contraire, la chirurgie s'effectue plutôt dans la"pénombre".

  • Je suis presbyte hypermétrope astigmate puis-je me faire opérer, j'ai 57 ans la vue s'arrête-t-elle de baisser à un certain âge ?

Les solutions chirurgicales actuelles permettent d'envisager la correction des ces 3 défauts: soit au laser, soit avec des implants, en fonction de votre cas; un bilan préopératoire est nécessaire pour trancher entre ces différentes possibilités.

  • J'ai suivi votre émission, mais je n'ai pas compris, en chirurgie de la cataracte ce que veut dire implant bifocal et trifocal et quel intérêt de chacun ?

Un implant bifocal est un implant conçu pour corriger la vision de loin et la vision de près (2 foyers). Un implant trifocal est conçu pour corriger en plus la vision intermédiaire (tableau de bord, partitions musicales, etc.). Enfin, un implant "classique" est monofocal (il ne permet de corriger qu'une seule distance, de fait des verres correcteurs d'appoint sont nécessaires pour les autres distances).

  • A 53 ans, suis presbyte à + 2.5, je vois des halos lumineux la nuit en conduisant et pourtant j'ai une très bonne vision de loin et pas de signe de cataracte. Est-ce du à ma presbytie ?

Non, les halos ne sont pas liés à la presbytie, ils peuvent être induits par une cataracte (même très débutante), certaines aberrations optiques, ou la présence d'un œdème de cornée. N'hésitez pas à consulter votre ophtalmologiste sans urgence.

  • Opérée de la myopie il y a 25 ans,  je dois désormais être opérée de la cataracte et voudrais avoir une lentille multi focale mais on me dit que ce n'est pas possible parce que la cornée a déjà été touchée. Que peut-on faire ?

Effectivement, la réalisation d'une chirurgie réfractive dans le passé peut être une contre indication relative aux implants multifocaux : tout dépend de la "régularité" optique de la cornée. Il faut également prendre soin au calcul de la puissance de l'implant. Sinon, d'autres solutions existent : implants mono focaux et bascule (monovision, un œil de près, l'autre de loin), ou implant KAMRA dans la cornée de l'œil non dominant après la chirurgie de la cataracte, etc.

  • Est-ce que le fait de passer de nombreuses heures devant des écrans (tv, ordi) peut aggraver un début de presbytie ?

Pa vraiment : la presbytie est un phénomène indépendant, et qui n'est pas véritablement possible de retarder. Il est lié à la perte d'élasticité du cristallin. Les activités visuelles n'ont pas trop d'effet sur celle-ci, même si j'ai observé que les patients qui retardent au maximum l'adaptation de lunettes pour la presbytie arrivent à se "débrouiller" mieux que les autres un peu plus longtemps.

  • Mon ophtalmo se fie à mon âge et non à ma vue pour corriger ma presbytie, est-ce la règle ?

L'âge est un des facteurs à considérer, mais il n'est pas le seul : outre les défauts optiques oculaires éventuellement associés à la presbytie (hypermétropie, astigmatisme, myopie), le type d'activité envisagée, le métier, sont autant d'éléments important pour juger d'une opérabilité.

  • Opéré de la myopie et de l'astigmatie (1 an) puis-je espérer me faire opérer de la presbytie à l'avenir ?

Oui il existe déjà des techniques à même de redonner de la vision de près aux yeux presbytes opérés dans le passé de chirurgie réfractive (LASIK, PKR, Kératotomie radiaire, etc).

  • Dans mon cas, myope et astigmate, puis-je bénéficier d'une opération qui corrigerait le tout, incluant la presbytie ?

Que l'on soit myope, hypermétrope ou astigmate (et presbyte), il existe de nombreuses techniques à même de permettre une correction optimale et combinée de ces défauts. Un bilan préopératoire est nécessaire pour déterminer laquelle ou lesquelles parmi ces techniques (laser, implant) seront les plus adaptées à votre cas.

  • J'ai 41 ans je suis hypermétrope et astigmate (très atteinte depuis petite) et je deviens presbyte pourrais-je bénéficier d'une chirurgie au laser pour corriger tous cela ?

A priori oui, il est possible de trouver une correction laser optimale pour vous aider à vivre sans lunettes au maximum : un bilan préopératoire est nécessaire pour déterminer la meilleure stratégie à adopter.

  • J'ai 54 ans, devrais-je refaire une deuxième chirurgie dans ma vie si je la fais aujourd'hui ?

A priori, une seule intervention devrait être possible, car la presbytie évolue peu entre 55 et 60 ans (âge à partir duquel elle n'évolue plus).

  • Quand on est presbyte, hypermétrope avec une légère astigmatie, peut-on porter des lentilles ?

Il existe des lentilles de contact toriques et multifocales: "toriques" pour corriger l'astigmatisme, et "multifocales" pour corriger la presbytie.

  • J'ai été récusée il y a 4 ans pour une intervention sur ma myopie pour risque de développer un kératocône. Puis-je prétendre à une intervention pour ma presbytie ou le risque est-il le même ?

Certaines techniques peuvent être envisagées dans votre cas, mais il est important de mesurer le "risque de kératocône" induit par la chirurgie. Parfois, la réalisation d'une PKR (laser de surface) est possible pour ce type de cornée. Enfin, le diagnostic de "kératocône" débutant peut être posé par excès chez certains patients de la quarantaine ou plus âgés, prenez un second avis.

  • J'ai 52 ans, myope et astigmate, corriger par des lentilles dures, je vois beaucoup mieux de près avec mes lentilles plutôt qu'avec mes lunettes (contrairement à ce qui a été mentionné dans l'émission). Je suis néanmoins presbyte. Avec un œil amblyope. La chirurgie est-elle recommandée et peut-elle corriger les 3 défauts ?

Tout dépend de la "distance" à laquelle vos lentilles vous corrigent, vis à vis de la distance corrigée en lunettes. Dans tous les cas, un myope de 52 ans corrigé de manière optimale en lunettes et en lentille pour la vision de loin verra a priori mieux avec les lunettes qu'avec les lentilles, pour des raisons optiques (ceci est à moduler pour les très fortes myopies pour lesquelles les verres de lunettes peuvent "rétrécir" fortement les images perçues).

  • Peut-on être presbyte à 39 ans ?

La presbytie survient plutôt vers 44 ans, mais dans certaines races, en particulier la race noire, il semble d'après certaines études qu'un début plus précoce soit possible (39, 40 ans). Attention, un défaut optique de loin mal corrigé (myopie surcorrigée), ou au contraire mal corrigé (hypermétropie) peut donner au patient l'impression que la vision de près baisse prématurément.

  • Je suis myope à -0.5 , j'ai 20 ans, puis-je me faire opérer pour ne plus avoir de lunettes, si oui quel genre d'opération ?

A 20 ans la presbytie n'est pas votre souci, la myopie peut s'opérer par laser (LASIK ou PKR).

  • Je souffre de presbytie et d'un glaucome à angle ouvert (stabilisé suite intervention laser) puis-je quand même me faire opérer pour la presbytie ?

Il est plutôt contre indiqué d'opérer de presbytie les yeux atteints de glaucome, sauf cas particuliers, - glaucome bien équilibré. Certaines techniques de correction de la presbytie induisent une réduction de la sensibilité aux contrastes, ce qui les rend peu indiquées à priori chez les patients glaucomateux, un bilan s'impose.

  • Mon ami (59 ans) vient de se faire opérer de la presbytie par "femtolaser". Combien de temps peut-il espérer en profiter avant nouvelle opération ?

A 59 ans, la presbytie n'évolue plus, donc l'opération devrait avoir des résultats pérennes !

  • Ma fille de 9 ans est suivie pour une hypermétropie, peut-on envisager une opération pour ne plus porter de lunettes ?

La chirurgie réfractive est réservée aux adultes (18 ans et plus) sauf indications très particulières. L'œil évolue pendant l'enfance et l'adolescence (croissance qui modifie ses propriétés réfractives): de fait, il faut attendre la "stabilisation" pour opérer, donc un âge de jeune adulte.

  • J'ai 62 ans. J'ai été opéré de la myopie par kératotomie radiaire en 89. Puis-je me faire opérer de la presbytie et/ou de la légère myopie résiduelle ?

Oui, sous réserve que le bilan préopératoire ne décèle pas de contre indications: les techniques laser (laser excimer, LASIK) sont possibles sur des cornées déjà "incisées", en cas de cataracte débutante, une chirurgie du cristallin est également envisageable.

  • J'ai 66 ans j'ai un fort astigmatismehypermétropie et bien sûr presbytie ! Puis-je pouvoir envisager une opération qui me permettrait si ce n'est de me débarrasser des lunettes du moins d'en alléger l'inconfort ? Connait-on des risques de cécité à la suite d'une telle intervention ?

Pour les interventions au laser sur la cornée, on peut considérer que le risque de cécité est nul. Pour les opérations de la cataracte (cristallin), il est extrêmement faible avec les techniques actuelles, et suppose une série de complications négligées ou mal traitées. Soyez rassurée.

  • J'ai 1 œil sec on me dit que je ne peux bénéficier de l'opération et que la vision s'apparente aux vers progressifs que je ne supporte pas ? Est-ce exact ?

Tout dépend du degré de sécheresse, et de la présence d'éventuelles complications cornéennes que cette sécheresse peut infliger. Une sécheresse modérée peut être compatible avec une chirurgie réfractive: dans ce cas, on traite de manière plus "agressive" la sécheresse en post opératoire (larmes, gels, voire bouchons lacrymaux pour retarder l'évacuation des larmes).

Les réponses du Dr Philippe Chastang, ophtalmologiste

  • J'ai 42 ans. Je crois que je suis presbyte. Est-ce que ma presbytie va s'aggraver si je tarde à porter des lunettes ?

Non, le fait de retarder le port de lunettes ne va augmenter la vitesse de survenue de votre presbytie.

  • Peut-on se faire opérer que d'un seul œil ?

Les patients ayant une parfaite vision de loin et souhaitant améliorer leur vision de près bénéficient le plus souvent d'une chirurgie monoculaire, soit pas laser, soit par mise en place d'une lentille intra-cornéenne.

  • Ma fille de 25 ans, assez myopie (>-6) envisage de se faire opérer. Pourra t-elle, aux vues des techniques actuelles, se faire opérer de la presbytie lorsque celle-ci se manifestera ?

Il est difficile de répondre à cette question, car les techniques de correction chirurgicale de la presbytie qui seront pratiquées dans 20 ans seront probablement différentes de celles d'aujourd'hui.

  • J'ai 22 ans et je suis myope et astigmate est-ce que je peux faire du laser pour ne plus porter de lunettes ? Est-ce que je peux avoir une aide de la CMU ?

Vous pouvez à priori bénéficier d'une correction par laser. Votre correction doit cependant être stable depuis au moins deux ans, ce qui n'est peut être pas encore le cas à votre âge. Il n'y a pas d'aide possible par la CMU pour cette chirurgie de confort.

  • Une presbytie opérée à 52 ans ...va continuer à évoluer...Faudra t-il réopérer ?

La presbytie va bien évidemment continuer à évoluer. Cependant, le bénéfice induit par chirurgie perdure au cours du temps. Le confort de près sera simplement un peu moins bon dans 5 ans. Ce phénomène d'aggravation de la presbytie est simulée lors de la consultation préopératoire en utilisant des collyres qui bloquent le résidu accommodatif. Les patients peuvent ainsi prendre conscience de l'effet résiduel de la chirurgie lorsqu'ils seront en presbytie maximale. Une retouche peut dans certains cas être envisagée après quelques années.

  • J'ai 51 ans et suis presbyte, astigmate et myope. Quelle chirurgie me conseilleriez-vous ?

Une chirurgie par laser (comme montrée dans l'émission) est à priori la mieux adaptée à votre cas, vu votre âge et votre correction.

  • Les opérations au laser sont-elles durables ?

Oui les opérations sont le plus souvent durables dans le temps. Mais cela reste de la médecine. Il n'y a pas de "toujours". Une régression de l'effet peut dans quelques cas être notée.

  • Je suis sur Brest ! J'ai 70 ans avec début de cataracte. Par ailleurs je suis très hypermétropeastigmate et presbyte. Où me faire opérer et quel type de confort demander ?

Je ne peux pas vous conseiller de praticien dans le cadre de ce ch@t. La meilleure solution chirurgicale est certainement l'extraction de votre cristallin et la mise en place d'un implant (idéalement multifocal si vous souhaitez avoir une bonne vision de loin et de près sans lunettes).

  • Myope -10,50 + léger astigmatisme + presbytie (50 ans) est-ce opérable (on m'a dit non en consultation il y a 2 ans ...trop myope) : cela a-t-il évolué ?

Effectivement votre myopie est certainement un peu forte pour pouvoir bénéficier d'une chirurgie par laser. Pour les forts myopes de votre une chirurgie du cristallin est certainement une meilleure solution. Une information exhaustive sur les bénéfices et les risques de cette chirurgie est bien évidemment indispensable.

  • Ayant consulté on m'a indiqué qu'un œil resterait vision de loin et on rendrait myope l'autre (est-ce la vision monoculaire) et on m'avait indiqué le prix de 3000 euros (il y a environ un an) ?

Quelque soit le nom "marketing" donnée aux interventions de la presbytie par laser (variable selon les lasers utilisés), le principe repose sur la myopisation légère d'un des deux yeux. On parle de monovision. Le prix de 3000 euros pour les deux yeux est un prix moyen.

  • Peut-on être presbyte à 39 ans ?

Cela est exceptionnel. Si votre vision de près commence à diminuer, c'est certainement en raison d'une hypermétropie qui se décompense.

  • Etant myope puis-je être opéré ?

La myopie n'est pas une contre indication. En revanche, il faut bien comprendre lors de la visite préopératoire ce que vous gagnez en vision de loin, et aussi éventuellement perdre en vision de près sans correction.

  • Je suis hypermétrope, presbyte, et astigmate, 55 ans. Peut-on être opéré des trois pathologies ? Quelles chances de succès ? Quels inconvénients ? Résultats satisfaisants à 100% ?

Il est possible de compenser tous vos défauts visuels en tout ou partie par une chirurgie. Un bilan préopératoire est cependant indispensable pour s'en assurer. Le but de la chirurgie est de se débarrasser des lunettes pour les actes de la vie courante. Une petite correction d'appoint peut cependant être nécessaire pour certains actes. Il n'y pas de chirurgie garantie à 100% !

  • Etant myope puis-je être opéré à 73 ans ?

Oui, vous pouvez, mais à votre âge plutôt en faisant une chirurgie du cristallin (c'est à dire une opération de la cataracte).

  • 79 ans avec œil sec. Est-il possible d'envisager opération de cataracte et presbytie ?

Cela est possible. Votre sécheresse oculaire persistera en revanche, et pourrait contribuer à dégrader un peu la qualité visuelle postopératoire.

  • Jusqu'à quel âge une vue de loin peut-elle baisser ?

La myopie évolue rarement au delà de 30 ans. Mais il n'y a pas de règle absolue. On peut considérer que plus la myopie commence tôt dans la vie, plus elle se stabilise tôt, et inversement.

  • Peut-on retarder l'apparition de la presbytie ? Si oui, comment ?

Non, à notre connaissance, il n'y pas de moyens scientifiquement reconnus pour retarder l'apparition de la presbytie.

Je ne peux vous répondre avec précision sans vous examiner. Voici simplement quelques éléments généraux. La vision de l'œil amblyope ne peut pas être améliorée par une chirurgie. Le risque d'opérer votre bon œil n'est pas plus grand que d'habitude. En revanche, en cas de complication sur cet œil, les conséquences dans votre vie seraient beaucoup plus graves que pour quelqu'un ayant une bonne vision de chaque côté. Au total, une contre indication est en général posée si l'amblyopie est profonde.

  • Je vois très bien et clair mais j'utilise trop l'ordinateur et je lis beaucoup de livres et même trop de révisions… Est-ce que je dois utiliser des lunettes ? Doit-on faire des contrôles chez un ophtalmo chaque année ou deux ?

Si vous ne ressentez aucune gêne, pas besoin de lunettes même si vous travaillez beaucoup. Consultez tous les trois ans en l'absence de problème.

Le laser permet de corriger au max + 6 D. Donc pas de laser. En fonction de votre âge si plus de 50 ans) et de votre degrés d'amblyopie, possibilité éventuelle de chirurgie du cristallin.

  • Je suis myope à -9 et j'ai 51 ans. Je voudrais savoir si l'opération laser peut me faire revenir à 10/10 ?

Une myopie de -9.00 D ne peut être corrigée que si votre cornée le permet (épaisseur...). Si tel est le cas, et si vous avez 10/10 avec vos lentilles ou vos lunettes, une vision postop de 10/10 est envisageable. Un petit verre d'appoint peut cependant être nécessaire dans certains cas.

  • Peut-on être opéré sous anesthésie générale ?

Non, les opérations au laser nécessitent une coopération du patient. Donc pas d'anesthésie générale.

  • Le port des lunettes chez l'enfant est compliqué et coûteux, peut-on envisager une opération d'hypermétropie à 10 ans ?

Non, on ne peut opérer que des personnes majeures.

  • Est-ce qu'une opération de la cataracte avec implant multifocal réalisée en Belgique est prise en compte par la sécurité Sociale ?

Non, à ma connaissance, si vous résidez en France, seules les interventions réalisées en France sont prises en compte par la sécurité sociale.

  • Parfois, je porte des lentilles multifocales, je vois très bien de loin mais je suis obligée de prendre mes lunettes pour voir de près, est-ce normal ?

Cela est assez fréquent. Les lentilles multifocales sont un compromis. Revoyez quand même votre contactologue. Il pourra peut être améliorée votre adaptation.

En savoir plus

La presbytie n’est pas une maladie, c’est une évolution naturelle des yeux, pour tout être humain à partir de 44/45 ans. La presbytie évolue progressivement et se stabilise vers 60 ans. Elle est dûe à la diminution naturelle avec l'âge de la capacité d'accommodation du cristallin lors de la lecture. C'est autour de 45 ans qu'apparaissent les symptômes de la presbytie : la vision rapprochée se trouble, des difficultés pour lire des petits caractères se font ressentir, comme le besoin d'éloigner le texte pour mieux voir net, ou d'améliorer l'éclairage... En France, elle concerne plus de 40% de la population.

Elle peut être corrigée par des lunettes de lecture, par des lentilles de contact et enfin par une opération de presbytie.

En savoir plus

Dossiers :

Questions/réponses :

  • Quel est le coût de l'opération pour traiter la presbytie, si elle n'est pas prise en charge par l'Assurance-maladie ?
    Voir la réponse en vidéo*
  • Peut-on subir une opération pour la presbytie si l'on a déjà eu du Lasik pour une correction de la myopie ?
    Voir la réponse en vidéo*

* Les réponses avec le Dr Catherine Albou-Ganem, chirurgien ophtalmologiste C.N.O des Quinze-vingts