1. / Maladies
  2. / Yeux
  3. / Lunettes

Une paire de lunettes intégralement remboursée tous les deux ans

Emmanuel Macron détaillera mercredi 13 juin la mise en œuvre de sa promesse de "reste à charge zéro". Selon France Info, dès 2020, les opticiens devront proposer au moins 17 paires de lunettes totalement remboursées.

Rédigé le

Une paire de lunettes intégralement remboursée tous les deux ans
Une paire de lunettes intégralement remboursée tous les deux ans

Mercredi 13 juin, Emmanuel Macron doit évoquer lors de son discours au congrès de la Mutualité française l'une de ses promesses électorales les plus commentées, le "reste à charge zéro", qui doit faciliter le recours à des soins mal pris en charge par la Sécurité sociale, comme les lunettes et les prothèses dentaires ou auditives.

Selon les opticiens, seuls 30% des patients profitent actuellement de lunettes totalement prises en charge.

Selon FranceInfo, les longues négociations avec les mutuelles et les syndicats d’opticiens auraient abouti à la formule suivante : dès le 1er janvier 2020, les opticiens devront proposer "au moins 17 modèles de lunettes totalement remboursées", quel que soit le trouble de la vue de leur client. Leur prix inclura du verre incassable et un traitement antireflet. L’accord doit être signé à Montpellier ce jour.

A lire aussi : "Optique : le casse-tête du zéro reste à charge"

Comme nous l’annoncions hier sur Allodocteurs.fr, un second accord doit également être signé, concernant les prothèses auditives. Les audioprothésistes se sont engagés à faire des efforts sur le prix des prestations qui feront l'objet d'un remboursement intégral. Dès l’année prochaine, le prix limite sera donc fixé à 1.300 euros, puis 1.100 euros l'année suivante, pour enfin atteindre le seuil maximal de 950 euros en 2021… L'objectif de la réforme est d'obtenir un reste à charge égale à 0 pour les patients.

Actuellement, une prothèse coûte en moyenne 1.500 euros par oreille. Après le remboursement des complémentaires santé et de l'Assurance maladie, le patient doit encore débourser 1.000 euros de sa poche.

la rédaction d'Allodocteurs.fr

 

Sponsorisé par Ligatus