1. / Maladies
  2. / Yeux

Exophtalmie : le syndrome des yeux exorbités

Des globes si avancés qu'il est impossible de fermer complètement les paupières. Au-delà de l'aspect inesthétique, l'exophtalmie provoque douleurs et complications. À quoi est-elle due ? La chirurgie est-elle le seul moyen de la faire disparaître ?

Rédigé le , mis à jour le

Exophtalmie : le syndrome des yeux exorbités
Exophtalmie : le syndrome des yeux exorbités
Sommaire

Pourquoi les yeux sont-ils exorbités ?

L'exophtalmie en images

L'exophtalmie est une maladie courante mais peu connue. Il s'agit du syndrome des yeux exorbités.

Pour comprendre l'exophtalmie, il faut comprendre l'anatomie de l'oeil. Chez une personne atteinte d'exophtalmie, les yeux sont exorbités. Ils sortent de leur cavité et n'ont plus leur place initiale. Chez une personne souffrant d'exophtalmie sur un seul oeil, le globe oculaire d'un oeil sort de sa cavité, alors que l'autre oeil est parfaitement à sa place.

Dans l'exophtalmie, ce n'est pas l'œil qui devient trop gros mais plutôt les muscles et la graisse. En augmentant de volume, ils poussent le globe oculaire en avant, hors de la cavité orbitaire. La protusion peut atteindre plus de 20mm, l'exophtalmie devient alors défigurante. Dans 80 % des cas, les deux yeux sont atteints.

Douleurs. Au problème esthétique s'ajoute un problème fonctionnel. Quand l'œil devient trop saillant, les paupières ne peuvent plus se refermer ce qui provoque la plupart du temps des irritations de la cornée – kératites – très douloureuses. Le nerf optique peut lui aussi être comprimé, ce qui entraîne des troubles de la vision.

Plusieurs causes. Parfois, l'exophtalmie a une origine congénitale mais la plupart du temps elle est associée à un dérèglement de la thyroïde. C'est le cas lorsque cette glande endocrine se met à fabriquer trop d'hormones et provoque une réaction inflammatoire d'où l'augmentation de la masse graisseuse et musculaire contenue dans la cavité orbitaire.

L'exophtalmie au quotidien

Comment vit-on avec l'exophtalmie ?

Dans 70% des cas, les exophtalmies ne sont pas graves et entraînent surtout une gêne esthétique. Néanmoins, les personnes qui en sont atteintes peuvent avoir quelques douleurs, une irritation de la cornée et des troubles de la vision (un strabisme par exemple).

Antonio, 48 ans, est atteint d'exophtalmie consécutive à une maladie de Basedow. Il raconte son quotidien.

Exophtalmie : comment en guérir ?

La décompression de l'orbite (attention, ce sont des images de chirurgie).

Au départ, le traitement de l'exophtalmie passe par des médicaments - des corticoïdes – et par une radiothérapie, mais dans environ 5% des cas, cela ne suffit pas à traiter l'exophtalmie. Il faut alors faire ce que l'on appelle une décompression chirurgicale de l'orbite. Cette opération consiste à réduire la graisse et l'os de la cavité orbitale pour permettre au globe de retrouver sa place normale.

L'exophtalmie peut être accompagnée de strabisme et donc nécessiter d'autres opérations des muscles et des paupières pour retrouver le regard d'origine.

Les résultats de la chirurgie d'une exophtalmie

À l'issue d'une décompression chirurgicale de l'orbite, le pourtour de l'œil présente des enchymoses, il a un aspect gonflé. Ces signes s'estompent en quelques jours et le résultat définitif apparaît dans les trois à six mois suivants.

Sponsorisé par Ligatus