1. / Maladies
  2. / Sommeil

Boules Quies, 100 ans de silence

Si vous partez en vacances en camping ou si votre conjoint(e) ronfle, les boules Quies risquent fort de devenir vos meilleures amies. Les célèbres bouchons d'oreilles fêtent en 2018 leurs 100 ans. Retour sur une success-story à la française.

Rédigé le

Les boules Quies protègent nos oreilles du bruit depuis un siècle

Il était une fois une petite boule rose qui créa le silence. C'était il y a 100 ans. La France s'industrialise, le brouhaha des villes, le raffut des industries soudain mis en sourdine par une simple boule de cire. Une idée simple de Joseph Moreau. En 1918, ce pharmacien met au point un bouchon d'oreille pour aider une cliente importunée. La boule Quies synonyme de quiétude est née.

Un peu de cire et un nuage de coton, la recette n'a pas changé en un siècle. Pour fabriquer les boules Quies, il faut tout d'abord plonger des pains de paraffine dans des bacs à 90°C. Une fois moulées, les petites boules sont refroidies et passent dans la cotonneuse. Cette machine est capable d'enrober de coton une dizaine de boules à la seconde. Une étape clé de la fabrication depuis toujours.

Un siècle de silence "made in France"

La boule Quies est devenue un nom commun, au même titre que frigidaire ou bic. Et derrière cette réussite, pas de géant industriel ni de multinationale mais une entreprise familiale. Olivier Denis du Péage est la quatrième génération à tenir les rênes de cette PME de cinquante personnes. Arrière petit-fils de l'inventeur de la boule Quies, il a connu l'usine bien avant l'arrivée des machines : "Au début, les boules en cire étaient faites à la main. Elles étaient roulées par les opératrices à la main. Une deuxième opératrice prenait le coton et l'enrobait à la main de façon mécanique puis plaçait les boules dans les boîtes", explique l'actuel président de la société Quies.

Olivier Denis du Péage est intarissable sur les machines. Le directeur a dessiné et inventé la plupart des automates de son usine, ce qui a eu pour effet d'augmenter la production : 60 millions de boules Quies sont fabriquées chaque année et il compte bien sur sa famille pour prendre la relève dans les années à venir.

Avec le temps, le marché du bouchon d'oreille est devenu concurrentiel. Il y a vingt ans, l'entreprise a dû se diversifier en commercialisant des bouchons en mousse ou en silicone. La boule Quies n'a plus le monopole du silence.

Sponsorisé par Ligatus