1. / Maladies
  2. / Psychiatrie

Psychiatrie : une prise en charge élargie

Les symptômes de la maladie psychiatrique sont très lourds pour les patients et difficiles à comprendre pour l'entourage. La pathologie mentale reste ainsi souvent synonyme d'isolement et de désocialisation, ce qui freine le rétablissement des patients. Pour éviter ce cercle vicieux, des psychiatres marseillais s'entourent d'une équipe qui élargit la prise en charge à tous les aspects du quotidien.

Rédigé le

Psychiatrie : une prise en charge élargie

Troublante, déstabilisante, la pathologie mentale fait perdre toutes sortes de repères. Pour éviter qu'elle n'entraîne une cascade d'exclusions, les équipes de réhabilitation proposent un accompagnement global aux patients avec, aux côtés des infirmiers, des psychologues, des ergothérapeutes, mais aussi des médiateurs de santé qui assurent le lien entre l'équipe soignante et les malades.

La réhabilitation améliore l'évolution des patients comme l'explique le Dr Baptiste Borwell, psychiatre : "La réhabilitation accélère l'aboutissement de certains projets qui mettent plus de temps si on a uniquement une vision médicale de la prise en charge qui n'évalue que des symptômes… Alors qu'avec la réhabilitation, on intervient plutôt sur des actions pratiques qui permettent le rétablissement."

Le dispositif comprend notamment des groupes de parole et d'information sur les pathologies et les traitements, mais aussi de l'activité physique adaptée pour rythmer les semaines, lutter contre les effets secondaires des traitements et sortir dans des établissements sportifs loin de l'hôpital psychiatrique.

Sponsorisé par Ligatus