1. / Maladies
  2. / ORL
  3. / Grippe

Grippe : le froid renforce-t-il le virus ?

Plus d'un million de personnes ont consulté un médecin généraliste pour des symptômes grippaux en cinq semaines. Et le pic de l'épidémie n'est pas encore atteint. Les températures glaciales ont-elles une incidence sur l'épidémie de grippe ? Le froid augmente-t-il le risque de contagion ou au contraire est-ce qu'il anéantit le virus ?  

Rédigé le

Grippe : le froid renforce-t-il le virus ?

Contrairement aux idées reçues, le froid ne devrait pas éradiquer le virus de la grippe et stopper l'épidémie. Pire, ce serait plutôt le contraire. Il affaiblit les défenses immunitaires et les virus se conservent mieux lorsqu’il fait froid.

"En laboratoire, on conserve les virus à - 80°C , quand on passe sous la barre des 0°C, -1 °C  ou - 2 °C, le virus va se conserver plus longtemps. On ne parle pas uniquement de la conservation du virus, on parle aussi des personnes qui sont agressées par le froid. Au niveau des poumons par exemple, les muqueuses vont être plus à même d’être infectées par n’importe quel virus respiratoires et notamment la grippe", explique Vincent Enouf, responsable adjoint du Centre national de référence de la grippe, à l'Institut Pasteur.  

Si la maladie se répand plus facilement en hiver, c’est aussi à cause des comportements que nous adoptons pendant cette période. "Quand il fait froid, on a tendance à fermer les portes, pour se réchauffer, on est plus les uns proches les autres et quelqu’un qui va tousser dans une assemblée va diffuser le virus par ses gouttelettes, par ses postillons et donc on peut très bien les respirer et être infecté à notre tour", précise Vincent Enouf.

A l’approche du pic épidémique, les conseils restent les mêmes. Il faut se laver les mains régulièrement, si vous êtes grippé évitez les contacts, les endroits surpeuplés et mal ventilés. Enfin, portez un masque pour ne pas transmettre le virus à votre entourage. 

Sponsorisé par Ligatus