1. / Maladies
  2. / Muscles

Vibrez, musclez-vous !

Une plaque vibrante, c’est un appareil doté d’une petite plate-forme qui va émettre des vibrations qui permettront de solliciter nos muscles en nous obligeant à nous maintenir en équilibre. Durant une séance en moyenne de 30 minutes, elles produisent entre 30 et 50 vibrations par seconde, ce qui entraîne autant de contractions de nos muscles.

Rédigé le , mis à jour le

Vibrez, musclez-vous !

Renforcer l’ensemble des jambes

On peut l’utiliser dans n’importe quelle position afin de pouvoir solliciter un muscle ou un ensemble de muscles : debout bien sûr, mais aussi assis, couché, sur un bras puis sur l’autre… mais également pour masser ou vasculariser.

Position de base flexion mi-haute ou basse, pieds légèrement écartés, flexion des genoux à 80°, bassin en antéversion, respect de l’axe vertical genoux/chevilles et dos droit.

Inspiration sur la phase descendante et respiration normale durant l’effort. Maintenez la position durant 30, 45 ou 60 secondes puis récupérez le temps d’effort. Vous pouvez choisir le nombre de vibration par minute 35, 45 ou 55 vibrations par seconde. 5 à 6 séries. Variante sur un seul appui en se maintenant au guidon de l’appareil.

Pour les bras ballants, le travail des triceps

En appui sur les mains dos à la plaque vibrante, mains écartées de la largeur des épaules, doigts vers l’avant. Fléchir les bras pour arriver à une flexion de 90° au niveau des coudes, bras prêts du corps, talons au sol, flexion des jambes à 90°. Inspiration sur la phase descendante et respiration normale durant l’effort. Maintenez la position durant 30, 45 ou 60 secondes puis récupérez le temps d’effort. Vous pouvez choisir le nombre de vibrations par minute 35, 45 ou 55 vibrations par seconde. 5 à 6 séries. Travail des triceps et des épaules.

Terminer par des postures pour se masser !

  • Les mollets : couché sur le dos devant la plate-forme, mollets sur la plate-forme. Vous êtes détendu, la tête posée sur les mains, tournez les jambes un peu vers l’intérieur et l’extérieur pour travailler la partie interne et externe des mollets.
  • Le dos : assis sur la plate forme, jambes légèrement fléchies, amenez le buste vers l’avant et le bas. Le dos reste détendu durant les vibrations.

Ce travail musculaire par "vibration" peut-il laisser perplexe certains particuliers et le corps médical ?

Concernant le médical :

Certaines marques de plaques vibrantes ont reçu une accréditation médicale (CE 0086). Cette accréditation est une reconnaissance pour le travail réalisé dans le monde en terme d’études scientifiques, de rigueur dans la fabrication et de sérieux dans l’utilisation médicale. On peut le constater en voyant de plus en plus d’appareils de ce type dans les cabinets de kiné qui l’utilisent pour les retours de blessures. Certaines mutuelles remboursent d'ailleurs vos séances chez votre kiné. 

Concernant les particuliers :

La sensation des vibrations plus ou moins prononcées peuvent ne pas correspondre à chacun et entraîner des gênes. C’est pourquoi, les fabricants les plus consciencieux ont mis en place (en plus de l’accréditation médicale) un questionnaire (Exemple : Etes vous dans l’un de ces cas : tumeur, épilepsie, grossesse, migraine…) qui permet de renvoyer directement chez son médecin traitant si on correspond à l’un des cas cités. Il existe, en plus des centres de remise en forme, des centres spécifiques équipés de ces machines avec des personnes formées pour accompagner. Bien entendu on pourrait être tenté d’acheter son propre appareil vu le prix accessible de certains d’entres eux. Néanmoins, plus vous choisirez un appareil bas de gamme moins vous aurez de chances de résultats. D’autant plus que des plaques vibrantes ne peuvent être utilisées, normalement, sans une personne formée pour vous conseiller et vous orienter sur l’utilisation de l’appareil et les positions adéquates à adopter en fonction de vos besoins et de vos possibilités.