1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Sida-VIH

Royaume-Uni : des autotests de dépistage du sida en vente libre

Depuis le 27 avril, les Anglais peuvent acheter librement des "autotests" qui permettent de savoir en quelques minutes, et sans médecin, si on est porteur du VIH. Dès cet été, ces kits seront également disponibles en France.

Rédigé le , mis à jour le

Royaume-Uni : des autotests de dépistage du sida en vente libre
Royaume-Uni : des autotests de dépistage du sida en vente libre

A partir d'une simple goutte de sang prélevée au bout du doigt, ce test individuel baptisé BioSURE HIV Self Test permet à toute personne, d'identifier en 15 minutes la présence ou non d'anticorps spécifiques produits en cas d'infection par le virus du sida. A l'instar des tests de grossesse, ils sont désormais disponibles à tous les Anglais librement. Néanmoins, tout test positif devra être confirmé par un professionnel de santé et il est recommandé, pour les personnes à risque, de pratiquer un test tous les trois mois.

La seule alternative actuelle aux tests réalisés en cabinet médical est le "prélèvement à domicile", ce qui implique qu'une personne prélève un échantillon de sang au domicile du patient et que cet échantillon soit envoyé par la poste à un laboratoire d'analyse.

L'objectif : réduire le nombre de séropositifs qui s'ignorent

"Plus de 40% des personnes vivant avec le VIH sont diagnostiquées tardivement, ce qui signifie qu'elles ont vécu avec pendant au moins quatre ans", a indiqué Deborah Gold, directrice générale du National Aids Trust (NAT), la principale fondation qui s'occupe du sida au Royaume-Uni. "Les personnes diagnostiquées tardivement sont onze fois plus susceptibles de mourir lors de la première année après le diagnostic", a-t-elle ajouté.

En France où environ 6.200 personnes ont découvert leur séropositivité en 2013, ces autotests "seront disponibles en pharmacie à partir du 1er juillet 2015", a annoncé en décembre la ministre de la Santé Marisol Touraine. 20% des Français séropositifs ignorent encore leur état.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr

Sponsorisé par Ligatus