1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Un nez électronique pour détecter le COVID-19 ?

Des chercheurs de l’hôpital Foch à Suresnes (92) travaillent sur un projet de nez électronique capable de diagnostiquer le virus à partir de l'haleine des patients.   

Rédigé le

Un nez électronique pour détecter le COVID-19 ?

Les malades du Covid-19 ont-ils une odeur particulière ? C’est ce que cherchent à savoir les médecins de l’hôpital Foch (92). Pour cela, ils analysent à l’aide d’une sorte de nez électronique l’haleine de patients infectés. Le Dr Emmanuel Naline, chercheur en pharmacologie respiratoire, explique : "dans ce nez électronique, on a douze capteurs différents et c’est la variation de ces douze capteurs qui font une signature particulière de l’air expiré. Comme vous avez une empreinte digitale qui est propre à chacun, chaque air est composé de différentes molécules." 

Les composés organiques volatiles pour prédire l’état de santé  

L’air que l’on expire contient notamment des composés organiques volatiles ou COV. Ces molécules sont associées à un certain état de santé. En mesurant leur variation, on peut prédire l’évolution de la maladie. A terme, cela pourrait permettre d’adapter la prise en charge et les traitements de chaque patient.