1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Covid-19 : pourquoi le variant brésilien inquiète-t-il autant ?

Les annonces de mesures sanitaires se multiplient à cause du variant brésilien du coronavirus, appelé variant P1 : nouveaux contrôles des voyageurs en provenance d’Amérique latine et de Guyane, renforcement du confinement dans ce département français. Pourquoi est-il si dangereux ?

Rédigé le

Covid-19 : pourquoi le variant brésilien inquiète-t-il autant ?

Le variant P1, né à Manaus au Brésil, est associé aux images apocalyptiques de services de soins totalement débordés en janvier. Il s'y est diffusé très vite : "En novembre zéro prélèvements étaient des variants P1, en décembre, 35% des prélèvements étaient des variants P1, en janvier 75% et maintenant, presque 100% des prélèvements sont des variants P1", explique Dr Felipe Naveca, virologue à l’Institut Leônidas & Maria Deane.

Les chercheurs ont estimé que sa contagiosité est entre 1,4 et 2,2 fois supérieur à celle du virus originel. Pour cause, une charge virale 10 fois supérieure à celle du virus chinois. On ne sait toutefois pas s'il est plus mortel. 

Plus de 80% des cas en Guyane

Rapidement, le variant P1 est devenu majoritaire en Guyane, ce département qui partage une frontière avec le Brésil : il y représente 82,4% des prélèvements. Une source d'inquiétude pour Loïc Epelboin, infectiologue au Centre Hospitalier de Cayenne : "Si on se retrouve avec les taux de patients graves qu'il y a eu à Manaus, on va pleurer, et la Martinique et la Guadeloupe ne vont pas pouvoir nous aider parce qu'eux-mêmes sont envahis par le variant anglais. On évacue où nos patients quand nous, on sera complètement débordés ? Ce que j'évoque, c'est un scénario catastrophe mais ça peut arriver." Afin d'éviter le pire, toute personne de plus de 30 ans peut désormais être vaccinée en Guyane.

Voir aussi sur Allodocteurs.fr