1. / Maladies
  2. / Maladies infectieuses et tropicales
  3. / Coronavirus

Coronavirus : dans quelles conditions peut-on se faire dépister ?

D’après la dernière allocution du président de la République ce lundi, tous les patients symptomatiques seront dépistés le 11 mai prochain. Pour l’heure en France, les tests de dépistage PCR manquent et sont réservés à un public précis. Pour mieux comprendre, l’une de nos équipes s’est rendue dans un centre de dépistage à Paris. 

Rédigé le

Coronavirus : dans quelles conditions peut-on se faire dépister ?

Depuis près d’un mois dans ce centre parisien, de nombreux patients se pressent pour venir réaliser un test de dépistage du coronavirus. A leur arrivée, ils peuvent voir un médecin qui décidera de prescrire ou de ne pas prescrire le test. Au cours de cette consultation, le médecin évalue les symptômes des malades, et prend connaissance de leurs éventuelles autres maladies pour savoir s’ils risquent de développer une forme grave du Covid. Ils posent également des questions sur l’entourage du patient et sur sa profession. "Si vous êtes chez vous, que vous ne voyez personne et que vous avez des signes cliniques évocateurs, l’intérêt de vous tester n’est pas de première nécessité, comparé aux personnes qui vont travailler et voir du public", explique le Dr Dominique Sayous.    

Un dépistage restreint et ciblé

Selon les dernières recommandations, ces tests doivent être systématiques pour les patients hospitalisés, les professionnels de santé, les femmes enceintes symptomatiques, les personnes à risque, les premiers patients des structures d’hébergement collectif comme les EPHAD, les travailleurs des opérateurs d’importance vitale et enfin, les donneurs d’organes. Ce test dit PCR consiste à aller chercher au fond de la cavité nasale des traces du virus. Un geste technique qui demande de l'habileté au personnel médical. "Il faut qu’on aille au fond pour avoir un maximum de chances que le prélèvement soit bien fait", confirme Allison Larzul, infirmière dans cette structure. 

Les résultats doivent être communiqués au patient dans les 48 heures. En attendant, les personnes testées doivent rester chez elles, en respectant les consignes de confinement. 

Voir aussi sur Allodocteurs.fr